Oculus paiera 500 millions à ZeniMax

BenjaminWalewski - jeudi 2 février 2017 - 18:17

Oculus paiera 500 millions à ZeniMax

FIn du procès qui opposait Oculus VR à l'éditeur ZeniMax : Oculus s'en tire bien malgré une belle amende !

(CCM) — Depuis plusieurs semaines, une affaire judiciaire oppose Oculus VR - l'entreprise spécialisée dans les technologies de réalité virtuelle - à l'éditeur de jeux vidéos ZeniMax - à qui l'on doit entre autre Fallout ou The Elders Scrolls. Pour faire court, ZeniMax accusait Oculus VR (compagnie appartenant à Facebook) de lui avoir dérobé des secrets commerciaux. La justice a finalement tranché en partie en faveur de ZeniMax, puisque le tribunal a ordonné à Oculus de payer 500 millions de dollars de dommages et intérêts à l'éditeur... qui en demandait 4 milliards !

En réalité, le procès portait sur plusieurs chefs d'accusation. L'affaire a débuté lorsque John Carmak - légendaire fondateur d'id Software et salarié de ZeniMax - a été débauché par Oculus. ZeniMax estimait qu'Oculus avait pu acquérir certains secrets commerciaux et technologiques lors de ce recrutement, et avait donc porté ses accusations en justice.

Cependant, même si le tribunal à accordé des dommages et intérêts à ZeniMax, celui-ci n'a pas reconnu les accusations de vol des secrets commerciaux. ZeniMax qui réclamait 4 milliards n'obtient finalement que 500 millions, car le tribunal a seulement tranché en sa faveur en ce qui concerne le non-respect des clauses de confidentialité et le non-respect des droits d'auteurs.

Même si Oculus devrait se satisfaire de ce résultat, la compagnie pourrait faire appel de la décision, car elle considère qu'elle n'a rien à se reprocher et que ZeniMax a lancé cette affaire uniquement pour l'argent...

Photo : © iStock.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis