20 millions de dollars d’amende pour Uber

Redaction-CCM - vendredi 20 janvier 2017 - 12:20

20 millions de dollars d’amende pour Uber

Accusé de mentir à ses chauffeurs, Uber va devoir payer 20 millions de dollars d’amende.

(CCM) — C’est la Federal Trade Commission (FTC) qui s’est emparé de l’affaire, accusant Uber d’avoir menti à ses chauffeurs sur leurs perspectives de revenus dans le but d’attirer de potentiels candidats. Dans son communiqué de presse (en anglais) publié le 19 janvier 2017, l’agence indépendante américaine explique qu’elle reproche à l’entreprise d’avoir exagéré les revenus annuels et horaires de ses chauffeurs dans certaines villes, et de les avoir induit en erreur sur les termes de ses services de financement pour l'achat d'un nouveau véhicule.



En effet, le service de voiture avec chauffeur affirmait que le salaire médian de ses collaborateurs pouvait dépasser 90 000 dollars bruts par an à New York et 74 000 dollars à San Francisco. Or, la FTC a découvert que moins de 10 % des conducteurs parvenaient à ces sommes, ses calculs évaluant le salaire médian à 61 000 dollars à New York et 53 000 dollars à San Francisco.

Uber aurait également surévalué les avantages de ses programmes de financement de véhicules, assurant qu'ils offraient « les meilleures options disponibles » à ses chauffeurs quand ils obtenaient en réalité, selon la FTC, « des taux en moyenne plus mauvais » qu’ailleurs.

Cette annonce était très attendue, Uber étant souvent accusé d’encourager les conducteurs à s'endetter pour acheter de belles voitures. L’amende versée sera redistribuée entre des chauffeurs lésés à travers les États-Unis, a précisé la FTC. Si l’entreprise a accepté de négocier un accord amiable, changera-t-elle pour autant ses pratiques ?

Photo : © eskay - Shutterstock.com

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme