Facebook s'attaque à la désinformation

BenjaminWalewski - vendredi 16 décembre 2016 - 19:10

Facebook s'attaque à la désinformation

Facebook a enfin dévoilé son plan pour lutter contre la prolifération des fausses informations.

(CCM) — L'actu des dernières semaines a beaucoup été marqué par les cas d'articles de désinformation en amont et en aval des élections américaines, problème qui pourrait continuer avec les élections qui auront lieu en France et en Allemagne l'année prochaine. Vivement critiqué pour sa façon de gérer cette crise, Facebook s'est décidé à prendre le problème à bras le corps. Le réseau social va s'associer avec plusieurs organisations de vérification d'informations - ou fact-checking - et mettre en place quatre outils de contrôle.

Le premier outil de contrôle est tout simplement la possibilité pour les utilisateurs de signaler un article partagé comme étant potentiellement faux, mais aussi de le bloquer ou de contacter l'auteur de la publication. Une fois signalée, la publication sera examinée par Facebook et ses partenaires et apparaîtra dans les flux d'actualités comme étant sujette à caution.

Ces partenaires recrutés par Facebook pour vérifier la véracité de certains articles sont Factcheck.org, Snopes, Politifact, et ABC News. Tout ces partenaires sont membres du International Fact Checking Network, qui édicte un code de conduite se basant sur l'impartialité, la transparence des sources, du financement et des méthodes.

Les articles signalés seront relégués dans le fond des flux d'actualité des utilisateurs, et tout ceux souhaitant les partager recevront une alerte leur demande s'ils sont sur de vouloir le partager. Par ailleurs, tous ces articles ne pourront plus être utilisé en publicité. Facebook souhaite taper les sites de fausses news au porte-monnaie en identifiant sites utilisant des adresses trompeuses ou des faux contenus pour pouvoir les bloquer.

Photo : © iStock.




Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis