L'UE dit stop aux discours haineux en ligne

BenjaminWalewski - lundi 5 décembre 2016 - 14:22

L'UE dit stop aux discours haineux en ligne

L'Europe demande aux géants de la tech de prendre des mesures contre les discours de haine en ligne.

(CCM) —
L'Union Européenne semble s'énerver un peu concernant les nombreux commentaires et discours haineux tenus en ligne sur divers sites et réseaux sociaux et a donné un ultimatum à plusieurs géants américains de la tech. Microsoft, Facebook, Twitter et Youtube doivent réagir rapidement et prendre des mesures, ou l'Union Européenne emploiera des voies législatives pour les obliger.

Ainsi que le rapporte l'agence de presse Reuters (lien en anglais), ce rappel à l'ordre intervient six mois après que les compagnies sus-mentionnées ont signé un code de conduite stipulant qu'elles devaient supprimer les commentaires, ou au moins en prévenir l'affichage, dans les 24h suivant le signalement. Ce document signé entre la justice européenne et les quatre entreprise impliquait aussi une meilleure coopération avec les sociétés civiles. Un code de conduite qui poursuit les propres initiatives des géants de création de combattre ces discours sur leur plateforme via leurs outils.



Mais six mois plus tard, l'Union Européenne estime que ce code de conduite est loin d'être respecté. Ainsi que le souligne la commissaire européenne chargée de la justice Vera Jourova, "En pratique, les entreprises prennent plus de temps et n’atteignent toujours pas leur objectif. Elles ne traitent que 40 % des cas signalés en moins de vingt-quatre heures". Pourtant, ainsi qu'elle le souligne, "après 48h, le chiffre s’approche plus des 80 %. Ce qui montre que l’objectif est réaliste, mais cela demandera plus d’efforts de la part des entreprises de la tech".

Et pour motiver Youtube, Microsoft, Twitter et Facebook, l'UE est prête à dégainer un recours juridique pour leur forcer la main. "Si les entreprises veulent nous convaincre que l'approche non-législative, elles devront agir rapidement et faire un gros effort dans les mois qui arrivent" conclut Jourova.

Les différents ministres européens de la Justice doivent se rencontrer cette semaine pour discuter du sujet et pour aborder le sujet de la lutte contre le terrorisme sur les plateformes sociales en ligne.

Photo : © Symbiot - Shutterstock.com


Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Zapyaforpc