Violences contre les femmes, la lutte continue après le 25 novembre

Delphine Lalande le lundi 28 novembre 2016 à 11:47:52

Violences contre les femmes, la lutte continue après le 25 novembre

Le 25 novembre, on ne fête pas seulement les jeunes femmes non mariées de plus de 25 ans. C’est aussi la date choisie par l’ONU pour la Journée Internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. Voici deux outils numériques pour continuer le combat au quotidien.

Le 3919 pour libérer la parole

Le Gouvernement a mis en place une plateforme d’aide aux femmes victimes d’agression : Stop Violences Femmes. Pratique et très bien conçu, le site rappelle que les femmes sont protégées par la Loi des violences commises au sein du couple, de la violence et du harcèlement sexuel, du mariage forcé, des mutilations sexuelles… Un guide détaille les numéros d’urgence à appeler pour chaque situation et les associations à contacter par région.

Un n° gratuit, le 3919, est mis à la disposition des témoins et des victimes qui peuvent appeler anonymement. On peut également consulter le site sans laisser de trace de son passage et le quitter rapidement, une protection supplémentaire non superflue.
Un espace est également dédié aux professionnel(le)s de la santé, policiers, avocats, travailleurs sociaux… désireux de venir en aide aux femmes victimes de violence.

Pour lutter contre la cyberviolence

Si les adolescents sont souvent victimes de cyberviolence, les adolescentes sont plus particulièrement exposées aux propos misogynes sur les réseaux sociaux. Pour palier à ce problème, Trisha Prabhu, une jeune femme de 15 ans, a créé une appli permettant de tourner 7 fois ses doigts dans les poches avant de publier un commentaire offensant. Autrement dit, ReThink permet de regretter ses propos avant même de les poster, prévenant ainsi la cyberviolence de manière proactive. Une appli que tout le monde devrait avoir sur son mobile, d’autant que grâce à elle, 93% des ados changeraient d’avis au moment de poster...

Disponible sur Google Play et iTunes.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire