Wishibam utilise MyJob.Company pour recruter le bon profil

Delphine Lalande le jeudi 24 novembre 2016 à 16:43:26

Wishibam utilise MyJob.Company pour recruter le bon profil

Les réseaux sociaux n’ont jamais aussi bien porté leur nom ! MyJob.Company, start-up spécialisée dans le recrutement participatif par cooptation, utilise le réseau des internautes “chasseurs de tête” inscrits sur la plateforme pour trouver les meilleurs candidats aux offres d’emplois. Charlotte Journo-Baur, CEO de Wishibam, appli de shopping accompagné, nous explique comment et pourquoi elle a fait appel aux headhunters de MyJob.Company pour trouver le profil atypique qu’elle recherchait.


Comment ça marche – Pouvez-vous présenter Wishibam ?
Charlotte Journo-Baur - Avant de devenir Wishibam, nous avions développé une application mobile de flash & buy, Zoomdle, qui avait pour ambition de mettre à la disposition des fashionistas et shopping addicts tous les produits vus dans la presse. Nous y avons ajouté notre savoir-faire et notre conseil pour accompagner les consommateurs dans leurs achats.
Notre équipe d'assistants shopping et de stylistes suppléent aux vendeurs en magasin en répondant à toutes les envies. Wishibam permet de dresser par exemple une wishlist en fonction des goûts, du projet et de la personnalité de l’acheteur. Le client est accompagné tout au long de l’acte d’achat avec la même relation qu’il pourrait avoir avec un vendeur en magasin. Il peut dialoguer avec nous en temps réel par tchat depuis son mobile.

CCM – Qu’est-ce qui vous amené à utiliser MyJob.Company ? Comment avez-vous connu la plateforme ?
C.J-B - Nous recherchions un développeur. C’est très compliqué de trouver le bon, celui qui va rester, car il y a énormément de demandes et peu d’offres. On recherchait un développeur ayant les bonnes connaissances techniques qui soit entrepreneur dans l’âme et qui n’allait pas partir au bout de 6 mois. J’ai vu passer MyJob.Company dans ma veille et trouvé le concept de recrutement par cooptation intéressant. En menant ma petite enquête, je me suis rendue compte que beaucoup de gens autour de moi utilisaient MyJob.Company et qu’ils trouvaient ça génial, je n’avais que des retours positifs donc j’ai essayé !

CCM – Comment fonctionne MyJob.Company ?
C.J-B - MyJob.Company utilise la force du réseau de ses chasseurs de tête pour trouver les candidats correspondant aux offres d’emplois référencées sur leur site. Les internautes s’inscrivent sur la plateforme et sont rémunérés pour chaque profil recommandé, s’il est sélectionné par MyJob.Company. Ils partagent les offres d’emploi à leur réseau (amis, famille, relations professionnelles) par mail ou via les réseaux sociaux (Linkedin, Facebook…).

CCM – Comment vous y êtes-vous prise pour rechercher votre développeur ?
C.J-B - J’ai contacté directement les recruteurs de MyJob.Company via leur site internet et ils m’ont rappelée. Au cours de l’entretien téléphonique, j’ai expliqué quelle était précisément ma recherche, quel type de profil à la fois sur le plan humain et technique, j’ai été très transparente. Je n’ai pas eu à rédiger d’annonce, ils ont cherché en fonction des critères demandés dans leur base de CV constituée grâce au réseau de leur communauté. Les recruteurs ont fait passer un entretien pré sélectif à une cinquantaine de candidats et en ont retenu 5 qu’ils ont rencontrés et à qui ils ont fait passer des tests techniques et RH. Nous avons rencontré les deux candidats sélectionnés sur le haut de la liste, et nous en avons choisi un.

CCM – Alors, êtes-vous satisfaite de votre recrutement ?
C.J-B - Plus de 8 mois après, je suis toujours hyper contente de mon recrutement !

CCM – Quelle est la valeur ajoutée de MyJob.Company par rapport à des solutions de recrutement plus “traditionnelles” ?
C.J-B - Il y a un vrai travail de fond, ils ne m’ont présenté que des gens qui correspondaient à mes recherches, tant en termes techniques qu’humains, c’est eux qui ont rencontré 52 personnes, ont effectué le tri parmi elles et fait passer les entretiens. Quel gain de temps !
Ils s’adaptent très bien aux recherches spécifiques, au profil de l’entreprise…
Et si jamais le candidat ne convenait pas, qu'il devait partir avant la fin de la période d'essai, MyJob.Company s'engage à trouver un autre profil au pied levé, c'est un confort supplémentaire.

Y’a-t-il des limites aux recherches de profils détectés par les chasseurs de tête ?
C.J-B - A priori non, dans la mesure où les recruteurs de MyJob.Company se chargent de trier, de sélectionner les candidats et de leur faire passer les premiers entretiens.

A qui s’adresse-t-elle plutôt, quel type d’entreprise ?
C.J-B - Pour tous types d’entreprises, qui recherchent un profil particulier rapidement sans perdre de temps, des grands comptes comme Tesla Motors, Michelin, Dyson, PriceMinister, ou Menlook aux start-up les plus innovantes.

Quels conseils donneriez-vous à une entreprise qui souhaite utiliser MyJob.Company ?
C.J-B - Il faut être le plus transparent possible dans sa recherche, sur la façon de travailler entreprise et la présenter telle qu'elle est, sans chercher à survendre le poste, si l’on veut trouver le bon candidat. Car si la personne part au bout d’une semaine, on le paie cher ! Je recommande particulièrement le site lorsqu’il s’agit par exemple de recruter un profil avec des compétences techniques pointues et que l’on n’a pas la capacité de juger ou d’évaluer le candidat en tant qu’employeur. Là-dessus aussi on peut leur faire une confiance totale !

Repères

MyJob.Company

  • Startup spécialiste du recrutement participatif fondée en 2011 par Grégory Herbé, Boris Sirbey et Cédric Cohen-Lemberg.
  • 100 000 chasseurs de tête (première communauté européenne).
  • 600 entreprises clientes, start-up, PME et grands comptes.
  • La startup a réalisé en janvier 2016 une levée de fonds de 1,5 million d’euros pour se développer en Europe et lancer un programme de formation pour les coopteurs.
  • Site web

Wishibam

  • Application de shopping accompagné fondée en 2015 par Charlotte Journo-Baur
  • 100 achats réalisés par jour via l’application
  • 16 collaborateurs
  • Site web

Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire