Microsoft rejoint la Fondation Linux

BenjaminWalewski le jeudi 17 novembre 2016 à 18:22:37

Microsoft rejoint la Fondation Linux

C'est officiel, Microsoft devient désormais un défenseur de l'open-source en rejoignant la Fondation Linux.

(CCM) — Décidément, 2016 est une année des plus curieuses. Qui aurait pu imaginer il y a encore quelques années que Microsoft et Linux deviendraient de vrais larrons en foire ? Et pourtant, Microsoft a annoncé aujourd'hui qu'elle rejoignait la Fondation Linux en tant que membre Platinum, déboursant la coquette somme de 500 000 dollars annuels pour bénéficier de ce statut.

Comme le souligne Jim Zemlin, directeur exécutif de la Fondation, au site TechCrunch (lien en anglais) au sujet du passif entre les membres historiques de la Fondation Linux et Microsoft : "Cela ne vous surprendra pas, mais ils n'étaient pas très fans". De fait, les relations entre les barons de Linux et la compagnie de Redmond - et leurs fans respectifs - ont longtemps été orageuses. Mais cela a définitivement changé avec l'arrivée de Satya Nadella, nouveau PDG de Microsoft, qui a soutenu l'ouverture de sa compagnie à l'open-source.

De fait, Microsoft est devenu l'un des contributeurs les plus importants à l'open-source. C'est l'un des compte les plus actifs sur la plateforme de code collaborative GitHub et le géant a fait de nombreuses concessions sur ses codes sources qu'elle gardait farouchement par le passé. Microsoft a notamment partagé une bonne partie du code de sa plateforme .Net et a ouvert ses serveurs SQL à Linux. La firme a également travaillé avec Canonical pour amener Ubuntu sur Windows 10 et travaille avec diverses distributions Linux comme SUSE ou RedHat pour améliorer le support de leurs logiciels.

S'il pourrait y avoir des doutes de la part d'une partie de la communauté, Zemlin indique cependant qu'il est confiant et que le scepticisme s'installe temporairement chaque fois qu'un acteur technologique majeur s'ouvre à l'open-source. Car Microsoft n'est pas le seul membre Platinum, il rejoint une liste déjà conséquente : Cisco, Fujitsu, Huawei, IBM, Intel ou encore Oracle. Google et Facebook sont eux membre Gold.

Photo : © Microsoft.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire