Big Data et confidentialité : zoom sur Predictive World

Perrine Tiberghien le lundi 14 novembre 2016 à 17:47:12

Big Data et confidentialité : zoom sur Predictive World

Le Big Data, littéralement, ce sont ces importants volumes de données que l’on est amené à partager en ligne. Et souvent, en y faisant plus ou moins attention. Le site Predictive World, lancé à l’occasion de la sortie du jeu vidéo Watch Dogs 2, propose de se pencher sur les dérives possibles du recours au Big Data.
Est-ce que les données partagées en ligne permettent d’effectuer des prédictions sur l’espérance de vie, la consommation d’alcool ou d’évaluer les revenus annuels ?

Predictive World, une analyse prédictive du profil

Pour accéder à Predictive World, il faut se connecter avec son profil Facebook : une fonctionnalité qui est proposée par de plus en plus de sites. Le site récupère ensuite un maximum d’informations et les étoffe en fonction des choix faits par l’utilisateur. Quel type de profil vous correspond le mieux ? Quel style de danse préférez-vous ? Quel type de voiture conduisez-vous ? Autant de propositions qui sont ensuite utilisées pour calculer la stabilité émotionnelle, les revenus moyens, un indice de sécurité ou le nombre estimé de visites annuelles chez le médecin…

Le calculateur, imaginé par Ubisoft à l’occasion de la sortie de son jeu Watch Dogs, a été développé en partenariat avec le Pyschometrics Centre de l’Université de Cambridge.

Et si on y était déjà ? Sécuriser ses échanges ou ses partages

L’expérience proposée par le Predictive World pose forcément la question de la confidentialité des données… et de leur utilisation à grande échelle. Interrogé lors d’une visio-conférence par plusieurs médias, le lanceur d’alerte Edward Snowden a livré quelques-uns des logiciels qu’il utilise pour crypter ses conversations et ses échanges. Avec en tête l’application Signal, disponible sur iOS et sur Android. Développée par Open Whisper Systems, l’appli de messagerie en open source permet de recevoir et d’envoyer des SMS chiffrés et de passer des appels sécurisés.

Et pour ceux qui chercheraient à effacer des données qui pourraient se révéler ennuyeuses lors d’une recherche d’emploi (« SFW », Safe For Work), il existe aussi quelques solutions. Notamment passer par la rubrique « historique personnel » sur Facebook, qui permet de retrouver les dernières activités et de les supprimer. Ou utiliser Tweet Eraser pour faire le ménage dans ses derniers tweets.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire