My Room, des chambres d’ado vues de haut

Delphine Lalande le jeudi 10 novembre 2016 à 15:49:46

My Room, des chambres d’ado vues de haut

Dans son projet intitulé “My room”, le photographe et réalisateur John Thrackway met en lumière les chambres de 60 jeunes du monde entier et les fait parler de leur mode de vie, d’amour, d’éducation, de religion… Si les yeux sont le miroir de l’âme, les chambres des jeunes sont le reflet de notre société.

Chambres d’ado et société

Si les modes changent avec le temps, il suffit de regarder l’évolution des chambres d’ado dans le temps pour voir comment une société évolue. Véritable miroir social, la chambre de jeune reflète l’innocence et aussi les malaises d’une époque. L’intérêt des photographes pour le sujet ne date pas d’hier. La photographe Adrienne Salinger avait déjà publié en 1995 une série de clichés d’ados des années 90 dans leur chambre, plutôt à la mode occidentale, reflétant leurs goûts, leurs espoirs, leurs craintes et leur fragilité.

My Room, c’est quoi ?

Surfant sur le succès du best seller de la photographe “In My Room”, John Thrackway explore les chambres des jeunes du monde entier de notre époque, les millenials, sur un mode plus universel et plus social.

Son projet intitulé My Room Project regroupe les clichés d’une soixantaine de jeunes dans leur chambre, issus de destinations les plus diverses : Nepal, Roumanie, Lesotho, Iran, Bolivie, Japon, Arabie Saoudite, Russie, Afrique du Sud, Etats-Unis, France…

Le photographe prend de la hauteur par rapport à ses sujets assis sur leur lit en les photographiant de haut. Les clichés sont assortis d’interviews, donnant au projet une valeur de reportage social. Passionnant et loin de tout voyeurisme, le projet peut être aussi une source d’inspiration en matière de déco !


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire