Vine n’a pas dit son dernier mot

BenjaminWalewski le mardi 8 novembre 2016 à 11:58:49

Vine n’a pas dit son dernier mot

Finalement, le service de partage de vidéo Vine pourrait trouver une nouvelle vie avec un potentiel rachat


(CCM) — Twitter avait récemment annoncé sa volonté de fermer Vine, son service de partage de mini-vidéos, créant des remous parmi l’importante communauté de créateurs et fans de l’application. Mais le service pourrait connaître une seconde vie, car plusieurs acheteurs potentiels se sont manifestés auprès du réseau social gazouilleur.


Twitter qui avait initialement prévu de fermer progressivement Vine, semble en effet avoir reçu de nombreuses offres de reprises du service, si l’on en croit ce que raconte le magazine Techcrunch (lien en anglais). Si TechCrunch n’a pas pu confirmer quels étaient les enchérisseurs, les rumeurs semblent indiquer que l’entreprise japonaise Line - créateur de la messagerie du même nom - serait sur le coup. Un repreneur un peu plus sérieux que le site pour adultes Pornhub, qui s’était lui aussi proposé.

Même si un rachat de la plateforme se fait, cela ne veut pas pour autant dire que les contenus seront récupérés avec. Car l'entretien de Vine, et de tous ses contenus, coûte actuellement 10 millions de dollars par mois à Twitter. Et ce montant serait aussi celui du rachat potentiel de Vine par les investisseurs, qui n’auraient peut-être pas envie de payer en plus pour les contenus déjà présents.

Twitter semblait avoir des projets de monétisation de sa plateforme sur le long terme, mais étant dans une situation financière délicate, pourrait vouloir se séparer assez vite de Vine pour dégager des liquidités. Mais sans doute pas au point de vendre sa plateforme à un concurrent qui pourrait s’en servir par la suite contre lui… Il ne va pas être évident de se décider !


Photo : © Yeamake - Shutterstock.com


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire