Tesla en route vers l’autonomie

BenjaminWalewski le jeudi 20 octobre 2016 à 10:34:18

Tesla en route vers l’autonomie

Au cours de sa conférence Tesla, Elon Musk a renouvelé sa volonté d’avancer vers des véhicules 100% autonomes.

(CCM) — Hier, la compagnie automobile américaine Tesla tenait une conférence pour faire une annonce très importante : dès à présent, tous les modèles des véhicules Tesla qui sortiront des usines - la Model S, la Model X et la Model 3 - seront équipés d’une solution permettant une autonomie quasi-complète dans le futur. Car non, la capacité d’autonomie ne sera pas active immédiatement, c’est un peu plus compliqué que cela.


Pour Elon Musk - le PDG de Tesla - et pour le directoire, l’avenir est clairement en direction des véhicules autonomes. La compagnie prend ainsi les devants en équipant ses véhicules d’une nouvelle technologie qui permettra, à terme, à tous ses prochains véhicules de passer de la conduite assistée à la conduite autonome.

Pour se faire, les autos vont désormais être équipées de pas moins de 8 caméras - dont 3 à l’avant du véhicule - permettant d’avoir une vision à 360° de l’environnement jusqu’à 250 mètres de distance. Auquel vont s’ajouter 12 capteurs ultrasons de détection d’objets et d’un radar placé à l’avant, capable de “voir” à travers la pluie, le brouillard et la poussière. Bien sûr, il y aura également les améliorations du logiciel et un ordinateur de bord - 40 fois plus puissant que le précédent et basé sur un processeur d’IA nVidia Titan - pour gérer tout cela.

Différence notable également, l’ordinateur ne pourra pas accéder à certaines fonctions de sécurité comme le freinage d’urgence le changement de voie ou le cruise control. Mais si toutes ces nouveautés permettent bel et bien l’autonomie, celle-ci ne sera pas activée avant plusieurs mois.

Sans doute échaudé par les récents accidents, et les problèmes rencontrés dans divers pays comme l’Allemagne, le constructeur a décidé de collecter une quantité colossale de données grâce à ses véhicules. Grâce à une fonction appelée "Shadow Mode", toutes les Tesla en circulation simuleront en permanence le mode de conduite autonome, sans pour autant l’activer.

Le véhicule pourra ainsi déterminer ce qu’il pourrait mieux faire qu’un conducteur ou moins bien faire. Dans le cas d’un accident, l’ordinateur pourra déterminer comment il aurait pu l’éviter. Toutes les données de conduite de toute la flotte Tesla seront récupérées pour analyser et améliorer le système. Et ainsi prouver à toutes les autorités compétences la pertinence de la conduite autonome. Une fois que tous les obstacles législatifs seront passés, la compagnie pourra activer l’autonomie complète de ses véhicules.

Musk est persuadé que la conduite autonome est beaucoup plus sûre que la conduite manuelle, mais il semble avoir compris que la méfiance s’est installée. Son pari du "Shadow Mode" arrivera-t’il à convaincre ?

Photo : © cineberg - Shutterstock.com


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire