Note7 : un fiasco cher payé

BenjaminWalewski le vendredi 14 octobre 2016 à 12:29:57

Note7 : un fiasco cher payé

Pour Samsung, l’affaire du Note7 n’est pas encore terminée, car il est temps de passer à la caisse.

(CCM) — Certes, Samsung est une compagnie qui a le dos solide financièrement parlant, mais le coût de la débâcle va quand même faire un sérieux trou dans leur bas de laine. D’après des analystes cités par Reuters (lien en anglais), la facture finale pourrait atteindre les 15 milliards d’euros. Et encore, cette prédiction ne prends pas en compte certains dommages collatéraux.

Pour faire ce calcul, les experts se sont basés sur le chiffre de 19 millions d’unités vendues que Samsung avait estimé pouvoir atteindre. Mais ce manque à gagner de 15 millions d’euros ne tient pas en compte des coûts additionnels.

Tout d’abord le coût du rappel des produits, qui oscillerait entre 2 et 5 milliards de dollars. Auquel s’ajoute le coût des Note7 déjà produits, dont le montant ne semble pas estimé pour l’instant. Et il y a d’autres éléments à prendre en compte. En effet, pour minimiser les dégât fait à leur image, Samsung a promis 100$ aux utilisateurs américains qui changeraient leur Note7 pour un autre téléphone Samsung, et 25$ en dédommagement pour ceux qui refuseront l’offre d’échange.

Dernier point évoqué par Reuters, il faudra bien recycler les Note7 déjà produits, et tout cela à également un coût, et il est compliqué de l’estimer pour l’instant. La blague pourrait coûter plus de 20 milliards d’euros à Samsung.

Si Samsung a les finances suffisantes pour absorber cette perte colossale, la firme s’inquiète surtout pour son image et pour la perte de confiance des consommateurs. Car pour réparer cela, l’argent ne suffira pas.

Photo : © TK Kurikawa - ShutterStock.com


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire