Amazon, votre futur épicier ?

BenjaminWalewski le mardi 11 octobre 2016 à 18:36:43

Amazon, votre futur épicier ?

Aux Etats-Unis, Amazon songe à ouvrir des magasins dédiés à la vente de fruits et légumes frais.

(CCM) — L'offre n'est pas présente en France, mais elle existe aux États-Unis depuis 2007, ainsi qu'à Londres depuis quelques mois : AmazonFresh (lien en anglais) est une division proposant des produits d'épicerie, comme des fruits et des légumes, ainsi que des viandes et poissons. Jusqu'ici seulement disponible sur abonnement dans certaines villes, le service promet de livrer les commandes de ses clients au moyen de camion réfrigérés. Mais cela pourrait changer, car la firme de Seattle songe à ouvrir une chaîne de magasins physiques pour populariser son service.

C'est un choix qui peut paraître curieux, car Amazon s'est justement toujours tenu à l'écart des magasins physiques pour dépasser ses concurrents américains comme Best Buy. Cependant, cela permettrait à Amazon d'étendre son offre sur un terrain moins concurrentiel, la nourriture étant acheté quotidiennement à l'inverse d'autre produits qu'Amazon peut également vendre. TechCrunch (lien en anglais) révèle que les magasins seraient équipés d'un point de retrait "drive" et seraient dans un premier temps uniquement réservés aux clients abonnés à leur service AmazonFresh... Un service qui pourrait gagner en clients en passant de la seule livraison à de véritables boutiques.

Toutefois, il ne s'agit que pour l'instant d'un projet pour Amazon, qui étudie encore la faisabilité et les villes susceptibles d'accueillir les premiers magasins. Si cela se fait, ce ne sera pas avant au moins un an. Car la logistique pour les produits frais est aussi très différente de celle dont Amazon a l'habitude, et l'entreprise n'a pas encore l'organisation nécessaire. En revanche, la création de points de retrait pour les commandes AmazonFresh semble être beaucoup plus certaine, TechCrunch évoque l'ouverture possible d'un premier point à Seattle dans les prochaines semaines.

En France, les grandes et moyenne surfaces peuvent dormir tranquilles, AmazonFresh n'arrivera pas de sitôt.

Photo : © Eric Broder Van Dyke - Shutterstock.com


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire