Freddy, le petit nouveau de Wiko

BenjaminWalewski le vendredi 7 octobre 2016 à 16:20:20

Freddy, le petit nouveau de Wiko

Wiko enrichit sa gamme avec Freddy, un smartphone d'entrée de gamme coloré et très basique

(CCM) — Le constructeur franco-chinois Wiko ne change pas sa stratégie de proposer des smartphones Android à bas coût et aux fonctions minimales, pour un public qui cherche un smartphone très basique sans artifices. C'est sûr, pour 99€, il ne faudra pas s'attendre aux performances d'un Galaxy S3 ou d'un iPhone 7. Mais cela ne veut pas dire pour autant que le Freddy ne fait pas le job.

A ce prix, on se doute bien que la fiche technique est très loin d'être renversante. L'écran 5 pouces est une dalle IPS avec une définition de 854 x 480 pixels. Au niveau du moteur, on trouve un processeur quatre cœurs Snapdragon 210 1,1 Ghz avec 1 Go de mémoire vive. Quant à la batterie, on part sur du 2000 mAh. Il faudra oublier les applications trop gourmandes si vous voulez garder un peu d'autonomie, mais c'est suffisamment pour une utilisation quotidienne de lecture et de messagerie par exemple.

Pour l'espace seulement 8 Go, mais il est possible d'ajouter jusqu'à 64 Go via une carte SD. Avec deux capteurs photos de 5 mpx (dorsal) et 2 mpx (frontal), il ne faudra pas non plus s'attendre à de belles images. Cependant, le Freddy a quand même quelques atouts : il est compatible 4G, possède deux emplacements de carte SIM et embarque Android Marshamallow. Enfin, si son allure est très passe-partout, le Freddy a quand même une finition Soft Touch et il est disponible en cinq coloris différents : noir, blanc orange, rouge rubis et "bleen" (bleu-vert donc...)

D'accord, ce smartphone ne fait pas forcément rêver, mais vu son prix, il sera parfait pour les gens qui se servent uniquement de leur smartphone pour appeler, lire leur mails ou consulter les réseaux sociaux. Pourquoi dépenser 600 euros pour faire ça ? C'est une question que beaucoup d'utilisateurs peuvent se poser et à laquelle Wiko a l'intelligence de répondre.

Photo : © Wiko.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire