Google Home, l'assistant connecté

BenjaminWalewski le mercredi 5 octobre 2016 à 11:47:53

Google Home, l'assistant connecté

Vendue comme une enceinte connectée, Google Home s'oriente beaucoup plus comme un assistant personnel pour la maison.

(CCM) — Pour Google Home, la conférence du 4 octobre a été l'occasion d'officialiser sa mise en vente sur le marché, mais surtout de démontrer que ce qui n'était à la base qu'une enceinte connectée était en réalité beaucoup plus un assistant personnel exploitant les récents travaux de Google et sa filiale DeepMind en terme d'intelligence artificielle.

Bien sûr, comme n'importe qu'elle enceinte connectée, Google Home pourra diffuser diffuser vos morceaux et vos playlists depuis plusieurs services comme YouTube Red, Google Play Music, Spotify, Deezer et bien d'autres. Il sera également possible de "caster" la musique (Home agit comme un Chromecast) de votre smartphone sur les trois haut-parleurs de l'enceinte. Ceux-ci sont masqués par une partie blanche dont le haut comporte des commandes tactiles. La base pourra elle être changée pour mieux s'accorder à la décoration intérieure.

Home est équipée de deux micros pour reconnaître les commandes vocales. C'est bien sûr en prononçant le désormais célèbre "OK Google" que vous activez l'assistant, qui est le véritable intérêt de Google Home. Elle pourra bien sûr apporter des réponses à vos questions grâce au moteur de recherche ou même traduire des phrases à la volée.

Mais surtout, elle pourra se connecter aux divers services de Google : il sera possible d'enregistrer un événement dans Google Calendar ou de lui demander de vous lister vos rendez-vous de la journée, de vous donner l'état du trafic ou un trajet via Google Maps. Pour le moment, peu de service tiers sont intégrés, même s'il est par exemple déjà possible de commander un Uber. Google a annoncé que d'autres services seraient ajoutés à l'avenir. Home pourra également contrôler les objets connectés de domotique et est d'ores et déjà compatible avec Philips Hue et Samsung SmartThings.

Il sera possible de monter un réseau d'enceintes, et seule la plus proche de l'utilisateur sera activée. La Google Home sera vendue 129 dollars, mais n'est pas encore annoncée en France, et il est possible qu'elle n'arrive pas avant plusieurs mois. Un peu dommage, quand on sait que le concurrent Amazon Echo n'y est pas non plus disponible. La firme de Mountain View perd l'occasion d'investir un marché peut-être intéressé en premier.
Photo : © Google.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire