L'UE attaque Google sur le monopole Android

BenjaminWalewski le lundi 3 octobre 2016 à 10:52:14

L'UE attaque Google sur le monopole Android

La Commission Européenne accuse Google de pratiques anti-concurrence et pourrait infliger une amende assez salée.

(CCM) — La commission antitrust de la Commission Européenne a Google et Alphabet dans le collimateur, et plus précisément leur système d'exploitation mobile Android. Dans un long document de 150 pages, envoyé à Google et aux plaignants, la commission détaille les griefs reprochés au géant de Mountain View, qui malgré un premier avertissement donné en 2013, a continué comme si de rien n'était.

Dans un article dévoilant l'info (en anglais) Reuters indique que la commission demande à Google d'arrêter de subventionner les constructeurs de smartphones pour qu'ils pré-installent exclusivement Google Search, le magasin d'application Play Store ainsi que diverses applications propriétaires. Une pratique qui selon la commission enfreindraient les lois de non-concurrence en vigueur en Europe, puisque Google profiterait de sa puissance pour éliminer ses rivaux européens.

Les plaignants sont justement des entreprises européennes, organisée dans un groupe de lobby appelé FairSearch (lien en anglais), regroupant entre autre Nokia, Oracle, Expedia et TripAdvisor. Ces derniers estiment être désavantagés par l'omniprésence du moteur de recherche, et avaient lancé une première plainte en 2013 qui a débouché sur ce document.

D'après le document, Google pourrait écoper d'une amende sur ses pratiques qui auraient commencé dès janvier 2011. Le montant n'est pas indiqué, mais il concernerait les revenus générés AdWords et d'AdMob, les achats sur le PlayStore, ainsi que par les recherches Google Search. La direction de Google a indiqué par son porte-parole qu'elle "avait hâte de montrer à la Commission Européenne qu'elle a pensé le modèle d'Android pour qu'il soit bénéfique à la concurrence comme au consommateur, et qu'il soutienne l'innovation".

Photo : © Denis Linine - Shutterstock.com


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire