Google abandonne le projet Ara

Redaction-CCM le samedi 3 septembre 2016 à 10:29:12

Google abandonne le projet Ara

Selon Reuters, Google a décidé de mettre un terme au développement de son prototype de smartphone modulaire.

(CCM) — Cela fait plusieurs années que l’on attend avec impatience la commercialisation du premier Ara (en anglais), prévue pour 2017, le smartphone modulaire, personnalisable et évolutif, de Google. Composé d’un squelette et de modules interchangeables, Ara devait permettre à l’utilisateur de choisir les fonctionnalités dont il a besoin, et de mettre à jour - ou réparer - son appareil petit à petit, composant par composant, au lieu d’en acheter un nouveau à chaque évolution technologique. « Conçu pour durer », Ara offrait ainsi une alternative écologique aux smartphones classiques, souvent critiqués pour leur obsolescence programmée.

C’est en 2013 que le grand public découvre Ara. Google dévoile le projet à la fin de la campagne Thunderclap du Phonebloks (en anglais) (concept de smartphone modulaire visant à réduire les déchets électroniques), lancée par Dave Hakkens, pour profiter de l’enthousiasme suscité par l’idée géniale du designer hollandais. Développé au sein du département Advanced Technology and Projects (ATAP), acquise par Google en 2011 lors du rachat de Motorola, Project Ara avait pour objectif de réitérer, dans le domaine du hardware (les smartphones), l’exploit réalisé par la firme de Mountain View dans celui du software (le système d’exploitation) avec Android. À savoir : un écosystème entièrement ouvert où développeurs et fabricants pourraient proposer leurs propres modules. À l’époque, certains journalistes spécialisés sont circonspects (en anglais)…

Selon Reuters, la décision d’enterrer le projet Ara « s'inscrit dans le cadre des efforts entrepris par Google pour unifier ses activités dans le matériel informatique, qui vont des ordinateurs portables Chromebook aux téléphones Nexus. »

Que les amateurs de nouvelles technologies se rassurent : Google pourrait s'associer à des partenaires, éventuellement via des accords de licence, pour mettre sa technologie sur le marché. En attendant, les consommateurs pourront se rabattre sur d’autres modèles de smartphones modulaires, comme le Fairphone 2 ou le Moto Z.

Photo : © Google.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire