Free : l'itinérance 3G bientôt bridée

BenjaminWalewski le vendredi 5 août 2016 à 10:17:31

Free : l'itinérance 3G bientôt bridée

A compter du 1er septembre, le débit des abonnés de Free en itinérance sur le réseau Orange va fortement baisser.

(CCM) — La nouvelle est connue depuis plusieurs semaines : Orange et Free mettront fin au contrat d'itinérance qui les lie en 2020. En début d'année, l'ARCEP avait déjà demandé aux deux opérateurs de se désengager progressivement sans attendre la date fatidique, notamment en baissant les débits maximums 3G et 2G de Free. Initialement prévue pour 2017, le début de la séparation des biens du couple Free-Orange va commencer dès le 1er septembre. Et certains abonnés vont en pâtir plus que d'autres.

Depuis son lancement en 2011, Free Mobile louait le réseau d'Orange - qui couvre près de 99% de la population - pour permettre à ses utilisateurs d’accéder au réseau avec un meilleur débit. Depuis, Free a su établir son propre réseau, mais ne couvre que 85% de la population en 3G et 68,5% en 4G. Il est donc certain qu'une bonne partie du territoire français ne sera pas couverte par Free et que les utilisateurs présents dans les zones non-couvertes verront leur connexion ralentir très bientôt.

Si l'on ignorait encore récemment quelles zones ne seraient plus couvertes, Free Mobile vient de dévoiler une carte permettant de comparer sa propre couverture à celle de l'itinérance. Avec ces cartes, on voit que de larges portions du territoire sont uniquement en itinérance et vont prochainement devoir se serrer la ceinture en débit 3G : la région de Cherbourg, les Landes, le Pays Basque, de grandes zones du Centre et de l'Est de la France...

Le 1er septembre, le débit en itinérance sera limité à 5 Mbit/s en descendant et 448 kbit/s en montant. C'est une première étape ,car si Free et Orange suivent bien le calendrier prévu, le débit descendant passera à 1Mbits/s dès le 1er janvier 2017.

Photo : © Free Mobile.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire