La France s'ouvre aux véhicules autonomes

BenjaminWalewski le jeudi 4 août 2016 à 15:26:06

La France s'ouvre aux véhicules autonomes

Mercredi 3 août, le Conseil des Ministres a autorisé les tests de véhicules autonomes sur le sol français.

(CCM) — C'est officiel, nous pourrons sans doute bientôt croiser des "véhicules à délégation partielle ou totale de conduite" sur les routes de France. Le Conseil des Ministres a adopté une ordonnance du Ministère de l'Environnement et du Secrétariat d'État en charge des Transports autorisant la mise en circulation immédiate des véhicules autonomes à titre expérimental. Il ne s'agit donc pas d'une ouverture au public, mais une autorisation à faire des essais grandeurs natures à l'image de ceux déjà en cours aux États-Unis.

Dans son compte-rendu du Conseil, le gouvernement juge que "ces véhicules à délégation partielle ou totale de conduite [...] sont une étape incontournable vers une mobilité apaisée, une régulation et une sécurisation des trafics, et des transports plus efficaces et plus respectueux de l'environnement. Ils constituent l'avenir de l'industrie automobile". Et bien sûr de l'industrie automobile française. Car si Tesla est déjà sur les rangs pour roder ses véhicules dans notre contrée, l'ordonnance a également été soutenue par les constructeurs automobiles nationaux qui ne veulent pas se laisser distancer dans la course à la technologie des véhicules autonomes.

S'il est aussi question d'établir un cadre légal pour la future mise en circulation définitive de ce type de véhicules, c'est également le moyen de faire que la France "soit reconnue comme une terre d’expérimentation du véhicule autonome, un centre d’excellence de l’intelligence embarquée et un leader en sécurité des systèmes complexes, afin de préparer les nouvelles mobilités de demain".

Si c'est effectivement un pas en avant pour la technologie en France, il faut néanmoins espérer que les problèmes d'accidents qu'à récemment connu Tesla n'arriveront pas de sitôt chez nous.

Photo : © Martial Red - Shutterstock.com.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire