Vevo veut jouer dans la cour des grands

BenjaminWalewski le dimanche 17 juillet 2016 à 14:57:41

Vevo veut jouer dans la cour des grands

Le service de streaming de vidéos musicales revoit son appli mobile pour essayer de sortir de Youtube.

(CCM) — En France comme dans les 21 autres pays ou il est présent, le service Vevo est surtout utilisé via ses vidéos Youtube. Depuis sa création en 2009 par deux grandes majors du disque (Sony et Universal), Vevo a toujours travaillé avec Youtube. Mais aujourd'hui, Vevo aimerait pourtant attirer plus d'utilisateurs vers sa propre plateforme. Si jusqu'ici les efforts semblent avoir été vains, les équipes de Vevo ont concocté une nouvelle version de leur application mobile dont ils espèrent le succès.

Sorte de croisement inspiré par Youtube et Spotify, la nouvelle application rajoute plusieurs fonctionnalités de personnalisation. Outre une amélioration du profil utilisateur qui peut désormais être plus personnel, l'application partage désormais des recommandations suivant vos goûts. Les nouveaux arrivant se verront demander leurs genres et artistes préférés à l'inscription.

L'idée générale est de pouvoir offrir un fil d'actu beaucoup plus en adéquation avec ce que les utilisateurs veulent écouter. Ce fil d'actu vient remplacer l'ancienne page d'accueil. Et s'il est toujours possible de faire ses propres playlists, Vevo propose maintenant des playlists de curateurs, artistes ou journalistes spécialisés. Avec quelques 200 000 vidéos dans le catalogue Vevo, le choix pour les playlists sera assez large.

Vevo étant dédié aux clips vidéos, la grosse nouveauté concerne donc le gros problème de la vidéo sur mobile : le visionnage en mode portrait. La compagnie a trouvé un moyen d'afficher les vidéos en mode 9:16, en format vertical, et en 16:9. En mode portrait, les vidéos seront "croppées" et similaires à celles que l'on peut voir sur Snapchat. La vidéo pourra être visionnée normalement en basculant sur le mode portrait.

Disponible sur iOS et Android, l'appli est gratuite, même si Vevo n'a pas caché son ambition de créer un programme d'abonnement pour des contenus exclusifs dans les mois qui viennent.

Photo : © Vevo.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire