Ori, quand la déco rencontre la robotique

BenjaminWalewski le mardi 12 juillet 2016 à 12:42:25

Ori, quand la déco rencontre la robotique

Mélange de design, d'architecture et de robotique, le projet Ori est un meuble modulaire robotisé et intelligent.

(CCM) — Un pas plus loin dans la domotique ! Fruit d'une collaboration entre le studio de design Fuseproject et le Media Lab du MIT, le projet Ori est un meuble-robot qui permet de transformer en un clic un simple studio en bureau, chambre, dressing ou salle à manger. Comment ? En appuyant sur le tableau de commande du meuble, qui ressemble à une énorme armoire aux lignes épurées, vous activer les fonctions du robot. Un clic et le lit sort de sous le meuble. Un autre clic, et il se range, le meuble glisse tout seul à travers la pièce et révèle sa partie salon. De la même façon, il est possible de faire apparaître le bureau ou le dressing.



Derrière cet étonnant projet, on retrouve le designer et entrepreneur suisse Yves Béhar et son studio Fuseproject. Ce studio s'est notamment illustré par la création des enceintes connectées Jawbone, le décodeur Cube S de Canal + ou les systèmes de domotique August. Yves Béhar est également designer en chef du projet One Laptop Per Child.


Ce projet, inspiré de l'origami japonais a été pensé pour les petits espaces, de plus en plus nombreux dans les grands centres urbains connectés. Après tout, Fuseproject est basé à New York et San Francisco, deux villes connues pour leur récent boom démographique. L'idée était donc de faire rencontrer le design et la robotique pour vivre plus intelligemment et mieux utiliser l'espace.

Pour Yves Béhar, leader du projet, "la technologie robotique crée un lieu de vie et de travail beau et transformable qui est unique au monde". Malheureusement, pour vivre avec un meuble Ori (lien en anglais), il vous faudra déménager : Ori n'est pas disponible pour le grand public et seuls quelques projets immobiliers à Boston, Washington et Seattle en bénéficieront pour l'instant.

Photos : © Ori.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire