Le déploiement de la 5G sous pression

Redaction-CCM le mardi 12 juillet 2016 à 11:44:19

Le déploiement de la 5G sous pression

Plusieurs opérateurs télécoms s’engagent à développer la 5G, à condition de mettre fin à la neutralité du net. 

Le lobby des télécoms a dévoilé son manifeste pour le déploiement de la 5G en Europe. Dans ce document de sept pages, intitulé « 5G Manifesto » (lien en anglais), les principaux acteurs, tels que Deutsche Telekom, Orange, British Telecom ou encore Nokia, ainsi que de grandes sociétés comme Siemens, Airbus ou Thalès, détaillent les conditions qu’elles exigent pour débuter les travaux. Parmi celles-ci, un point cristallise les passions et remet sur la table une opposition de longue date entre les opérateurs et la commission européenne : la fin de la neutralité du web. Ainsi, aujourd’hui, tous les clients sont égaux devant les flux de données et les opérateurs ont l’interdiction de faire des différences entre leurs clients. Un manque à gagner, qui empêche les principaux intéressés d’augmenter leurs marges en proposant « différentes catégories de qualité pour proposer de nouveaux services », comme le résumait récemment le PDG de Deutsche Telekom, Tim Hoettges.

Pour faire entendre la voix des acteurs du secteur, le rapport « 5G Manifesto » n’y va pas par quatre chemins. Ainsi, « L'industrie des télécommunications prévient que les lignes directrices actuelles concernant la neutralité du Net créent des incertitudes importantes concernant les retours sur investissements de la 5G. Les investissements sont donc susceptibles d'être retardés, à moins que les régulateurs adoptent une attitude positive concernant l'innovation ». En résumé, pas de suppression de la neutralité, pas d’investissement 5G.

Une pression soudaine, qui met mal à l’aise la commission européenne. En effet, cette dernière est bien décidée à soutenir le développement rapide de la 5G sur tout le continent, pour éviter un décrochage technologique qui serait fatal à de nombreuses innovations futures, comme l’internet des objets.

Photo : © iStock.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire