Molotov invente la télévision de demain

Redaction-CCM le lundi 11 juillet 2016 à 11:40:09

Molotov invente la télévision de demain

Lancée aujourd’hui, Molotov.tv est une plateforme regroupant tous les programmes télévisuels disponibles.

Une idée simple et un concept révolutionnaire. Voilà comment on pourrait résumer l’arrivée de l’application Molotov. Du côté des fondateurs, Jean-David Blanc, cofondateur d’Allociné, Pierre Lescure, ex-PDG de Canal+ et Jean-Marc Denoual, ex-TF1, la définition est encore plus simple : ils veulent «réinventer la télévision». Un pari audacieux, qui se donne les moyens de réussir. En effet, il aura fallu plus de trois ans de travail pour élaborer cette plateforme. Mais cette dernière a surtout réussi à mobiliser plus de 10 millions d’euros lors d’une levée de fonds préalable. Aujourd’hui disponible sur Ipad et AppleTV, elle sera très prochainement accessible sur tous les supports connectés (smartphones, tablettes, téléviseurs connectés...).

Molotov fonctionne sur le modèle d’un catalogue de programmes, à l’image de Netflix. Ainsi, sur une seule et même plateforme, l’utilisateur a un accès illimité à tous les films, émissions, ou encore documentaires diffusés, avec une recherche par catégorie. Une nouvelle visibilité, rendue possible en s’éloignant de la consommation linéaire traditionnelle de la télé. Molotov.tv constitue une aubaine pour des centaines de programmes qui passent inaperçus. Ainsi, pour les fondateurs, « La télévision est très riche en programmes mais très archaïque dans leur distribution. Il y a un gâchis phénoménal (...) à cause d’une mauvaise information des téléspectateurs. ». Le service de base gratuit inclut 35 chaines, leurs replays (sauf pour TF1 et M6 en cours de négociation) et 10 heures d’enregistrement. Une version payante à 9,99€ est également disponible, avec 37 chaines supplémentaires et 100 heures d’enregistrement.

Les fondateurs voient grand et ont déjà en ligne de mire le développement de Molotov à l’étranger, via une seconde levée de fonds. Celle-ci s'effectuera cet été, à hauteur de 100 millions d’euros.

Photo : © iStock.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire