Microsoft bat le record du stockage sur ADN

BenjaminWalewski le vendredi 8 juillet 2016 à 15:04:31

Microsoft bat le record du stockage sur ADN

Microsoft et l'Université de Washington ont réussi à stocker 200 Mo de données dans des brins ADN.

(CCM) — Cela peut paraître ridicule à une époque où la moindre clé USB fait plusieurs giga-octets. Mais lorsqu'on parle de stockage de données digitales dans de l'ADN, il s'agit d'un véritable bond en avant ! Microsoft a annoncé hier (lien en anglais) qu'une équipe de leurs chercheurs, travaillant conjointement avec l'Université de Washington, était parvenu à enregistrer 200 méga-octets de données sur des brins d'ADN, pulvérisant le précédent record de 22 méga-octets. Ils ont également réussi à relire l'ensemble des données sans aucune perte.

Le stockage sur ADN synthétique a de nombreux atouts. Tout d'abord, l'ADN peut durer des milliers d'années s'il est bien conservé et c'est un format que ne sera jamais obsolète. "Tant qu'il y aura de la vie basée sur l'ADN sur notre planète, nous pourrons le lire. Ce sera toujours pertinent" souligne Karin Strauss, l'une des responsables du projet.

Autre avantage de taille, c'est que le stockage ADN ne prend presque aucune place. Après avoir été encodés, ces fameux 200 méga-octets tenaient sur un point à peine plus gros que la pointe d'un crayon de papier. Toutes les données d'un data-center pourraient ainsi tenir dans l'équivalent de plusieurs cubes de sucres.

A l'heure où la demande pour ces structures se fait de plus en plus pressantes, le stockage sur ADN pourrait être une solution de réduction au manque de place ainsi qu'à leurs coûts de construction et de maintenance. Et des lieux utilisant beaucoup de données, comme les hôpitaux ou les administrations, pourraient avoir leur propre centre de données. Bien entendu, on est encore très loin d'y être, mais cette percée est encourageante.

Et pour les curieux se demandant qu'elles ont été les données stockées, on retrouve notamment la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme en 100 langues, les 100 meilleurs livres du Projet Gutemberg, la base de données de Crop Trusts (une ONG préservant les variétés de plantes et légumes), ainsi que le clip du morceau This Too Shall Pass du groupe OK GO.

Photo : © vitstudio - Shutterstock.com


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire