Facebook, la géolocalisation en question

Redaction-CCM le vendredi 1 juillet 2016 à 10:36:22

Facebook, la géolocalisation en question

Depuis quelques jours, le réseau social vous suggère des amis que vous croisez dans la vraie vie.

Facebook n’en finit pas de créer la polémique à propos de la confidentialité des données personnelles de ses utilisateurs. Dernière révélation en date, les suggestions d’amis prendraient en compte les personnes situées à proximité de l'utilisateur. Tout est parti de l’expérience malheureuse d’un journaliste de Fusion (lien en anglais), un magazine américain. Ce dernier s’est rendu à une réunion de prévention sur le suicide des adolescents et s’est vu proposer plusieurs profils de parents présents, avec lesquels il n’avait aucun autre point commun. Dans un premier temps, les responsables de Facebook ont, à demi-mot, confirmé cet état de fait. Tout en précisant que « les données de géolocalisation seules ne suffisent pas à indiquer que deux personnes pourraient être amies ».

Mais, durant toute la semaine, les témoignages négatifs se sont accumulés. Ainsi, certains journalistes se sont vu proposer leurs sources en amis, ou encore, des femmes ont eu la mauvaise surprise de voir les têtes de tous les indélicats qui les avaient abordées lors de leurs dernières soirées. Devant tant de retours négatifs, les responsables de Facebook ont effectué un virage à 360 degrés : « Nous n’utilisons pas les données de localisation, comme la localisation de l’appareil et les informations de localisation que vous rentrez dans votre profil, pour vous suggérer des personnes que vous connaissez. ». Devant l’opacité de l’algorithme de suggestion d’amis, on ne peut que les croire sur parole.

Cette énième polémique devrait inciter les utilisateurs de Facebook à mieux régler leurs paramètres de confidentialité, comme la désactivation de la localisation, pour éviter toute mauvaise surprise.

Photo : © iStock.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire