Airbnb, la poule aux œufs d’or

Redaction-CCM le jeudi 30 juin 2016 à 11:05:16

Airbnb, la poule aux œufs d’or

À l’occasion d’une nouvelle levée de fonds, Airbnb pourrait être valorisée jusqu’à 30 milliards de dollars.

L’ascension fulgurante de la plateforme de location immobilière saisonnière entre particuliers ne semble connaître aucune limite. Aujourd’hui, elle pèse déjà 25,5 milliards de dollars. Si cette nouvelle levée de fonds aboutit, ce qui semble plus que probable, la valorisation de l’entreprise pourrait atteindre 30 milliards de dollars. Ainsi, elle deviendrait la troisième entreprise non cotée en bourse la mieux valorisée, derrière Uber et Xiaomi. Une somme pharaonique. À titre de comparaison, la valeur d’AccorHotels, le premier groupe hôtelier français, est estimée à 8,9 milliards de dollars seulement.

Et pourtant, derrière cette bonne santé financière, la plateforme ne cesse de créer la polémique à travers le monde. Ainsi, on estime qu’à Paris, plus de 20 000 logements sont loués durant plus de 120 jours par an, ce qui est illégal. Pire, à San Francisco, un rapport pointe que près de 80% des locations ne sont pas en conformité avec la législation locale. Pour sa défense, Airbnb assure que grâce aux compléments de revenus générés par les locations, plus de 1 200 personnes évitent la saisie ou l’expulsion.

Derrières ces batailles de chiffres et la mise en cause de son modèle économique, Airbnb porte désormais les débats devant les tribunaux. Ainsi, le 27 juin, elle a porté plainte contre un décret pris par la municipalité de San Francisco, obligeant ses loueurs à s’enregistrer auprès des services de la ville, sous peine d’une amende de 1 000 dollars par jour. Selon Airbnb, ce décret « viole une loi fédérale ». Affaire à suivre.

Photo : © iStock.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire