Ils rêvent de travailler en start-up

heso59 le dimanche 26 juin 2016 à 10:29:13

Ils rêvent de travailler en start-up

Les diplômés français sont toujours plus nombreux à vouloir travailler en start-up ou pour les géants du Web.

L'étude vient confirmer une tendance apparue il y a quelques années : les jeunes diplômés plébiscitent de plus en plus les start-ups et les géants de la high-tech américaine. Pour la génération Z française des futurs diplômés nés dans les années 1990 , les grands groupes traditionnels ne font plus rêver. Le NewGen Talent Centre de l'Edhec le révèle dans son étude basée sur un échantillon de 3 000 élèves en classes préparatoires aux grandes écoles de commerce.

Désormais, les entreprises du Web comme Facebook, Google, Airbnb ou Uber donnent envie d'y faire carrière, pour leurs postes à responsabilité, la rapidité de leurs prises de décision et leurs plans de développement ambitieux. Pour les géants du Web, cette suprématie acquise sur les multinationales traditionnelles permet de recruter les meilleurs profils d'étudiants ou jeunes cadres. Ceux-ci sont ainsi 2 fois plus nombreux que lors de l'étude précédente de l'Edhec à vouloir rejoindre les rangs d'une start-up ou d'une entreprise de la high-tech. Pour riposter à cette fuite des cerveaux et modifier leur image poussiéreuse, les grands groupes mettent en place des programmes d'accompagnement et de mentorat pour leurs jeunes recrues. Selon le NewGen Talent Centre de l’Edhec, il s'agit là d'une manière d'injecter dans leurs structures de recrutement un peu de l'ambiance start-up emblématique de la Silicon Valley.

Photo : © iStock.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire