Crowdfunding : investir avec la plateforme Raizers

Jérôme Perrier le jeudi 23 juin 2016 à 18:05:31

Crowdfunding : investir avec la plateforme Raizers

Le lancement d’une société est un travail de longue haleine qui mérite une organisation minutieuse. Parfois le financement peut s’avérer être la bête noire du projet. Le crowfunding est une tendance qui s’étend de plus en plus et qui fonctionne !

Lancée depuis peu, Raizers permet aux sociétés de se développer. Une plateforme européenne de crowdinvesting qui facilite le processus de financement par l’intervention d’investisseurs professionnels ou particuliers. L’équipe gère tout de A à Z : communication, relation presse, rencontres avec les investisseurs etc.

Le crowdinvesting ou “investissement participatif” fait l’objet d’un financement en actions. Il fait partie de l’une des branches de crowdfunding “financement par la foule” (don simple) et de crowdlending (prêt). Chacun vise à financer des projets entrepreneuriaux, culturels ou environnementaux.

Avec un ensemble de 30 000 vignerons en France, Avenue des Vins a créé une Market place entièrement dédiée au vin et au champagne. Pour lancer ce projet et promouvoir les 400 producteurs qui les suivent, la société a décidé de suivre la grande mode du crowdfunding. Julien Guinand nous raconte les débuts de la campagne réalisée avec Raizers.


Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre site de e-commerce ?
Julient Guinand – Mon actif de serial entrepreneur depuis 1997 m’a permis d’avoir une réelle expérience dans le secteur digital. Co-fondateurs avec Jacques Legros, nous avons décidé de fonder Avenue des Vins, la première plateforme de e-commerce en direct des vignerons. Notre site se présente sous la forme du plus grand catalogue d’achat de vins et champagnes. Notre passion se conduit autour d’un objectif : un accès direct auprès des producteurs pour favoriser le circuit court.

Comment avez-vous découvert la plateforme de crowdfunding Raizers et depuis quand avez-vous décidé de faire appel à ce type de financement ?
J.G. - Pour financer le projet d’Avenue des Vins nous étions obligés de lever des fonds. Un jour, je tombe sur un article qui explique le principe de Raizers. Le crowdfunding devenant un vrai phénomène de mode. Peu après, je découvre que l’un de mes anciens partenaires a fait appel à leurs services, le choix s’est très vite porté sur cette plateforme. En février 2016, nous lancions notre Market place.

A quels besoins spécifiques le crowdfunding répond-il ?
J.G. - Lors de la création de notre projet de crowdfunding, deux problématiques se sont présentées. La première, lever des fonds de manière professionnelle auprès de particuliers (B to C). La deuxième, une communication liée à cette opération entièrement gérée par Raizers. Grâce à la plateforme, nous avons gagné une vingtaine de parutions : un avantage de taille auprès des investisseurs et clients potentiels.

Racontez votre début d’expérience avec Raizers.
J.G. - L’opération a tout d’abord commencé par une phase d’audit. Nous avons travaillé de près avec Raizers pendant les premières semaines : préparation de documentation, documents juridiques, mise en place de la communication, interviews, communiqués de presse… Notre dossier devait être correctement analysé pour obtenir leur accord. Trois jours après le lancement de notre projet, nous avions eu le droit à une soirée de rencontre avec des investisseurs !

Comment gérez-vous son utilisation au quotidien ?
J.G. - Pour plus de sécurité et d’efficacité, Raizers s’occupe de toute la partie technique. De notre côté, nous avons une interface où nous pouvons suivre l’ensemble des investissements en cours. Nous devons être très réactifs quant à l’activité qui s’y passe et gérer les questions/réponses.

Qui participe à ce mouvement collaboratif ?
J.G. - Le vin est un domaine collaboratif qui intéresse un grand nombre de personnes. Tout le monde peut y participer, autant les amateurs de vins que les sociétés. Néanmoins les investissements doivent débuter à hauteur de 500€ et peuvent aller jusqu’à 200 000€. La moyenne investie est de l’ordre de 8 000€.

Quelles solutions utilisez-vous en parallèle pour récolter des fonds ?
J.G. - Nous bénéficions également d’une aide de 200 000€ de la Bpifrance (Banque Publique d’Investissement).

Combien vous coûte l’intervention de Raizers dans votre démarche ?
J.G. - Le financement de Raizers s’effectue par l’acquisition d’un pourcentage sur les fonds donnés par les investisseurs. Ce coût s’applique uniquement en cas de réussite de la campagne. Il est également possible d’accéder à un package de prestations complémentaires : conseil, démarchage et accompagnement.

Quelle est d’après vous la valeur ajoutée de Raizers par rapport à d’autres moyens de financement ?
J.G. - Il y a bien un point qui s’est révélé être un atout incomparable. Raizers est une plateforme à dimension européenne, au même titre que notre Market place. Ils sont aussi très sélectifs dans leur démarche, seuls les dossiers pertinents sont retenus. C’est un point rassurant.

Quelle différence faites-vous avec les autres plateformes de crowdfunding existantes ?
J.G. - Dès la première rencontre, l’équipe a fait preuve de beaucoup de professionnalisme! Leur présence s’étend jusqu’en Suisse, une aubaine pour nous mettre en relation avec leur carnet d’adresse. Ils sont également très compétents dans l’organisation d’évènement : réseaux sociaux, sites internet, newsletters etc.

Quels sont les retours des producteurs d’Avenue des Vins quant à Raizers? Et des premiers acheteurs ?
J.G. - Nos 400 vignerons sont très satisfaits par notre projet, il y a beaucoup d’intérêt pour que cela fonctionne. Le principe de la Market place leur plaît. Certains de nos clients ont participé à notre campagne de crowdfunding et nous en sommes ravis. En retour, ils bénéficient d’une partie du capital de la société Avenue des Vins.

Que faudrait-il perfectionner ou ajouter selon votre expérience ?
J.G. - Raizers devrait mettre en place plus de passerelles entre les pays. Notamment avec l’Angleterre, pour toucher la ville de Londres.

D’après vous, cette solution de financement peut–elle fonctionner avec tout type de structure?
J.G. - Je pense que le crowdfunding est un type de financement qui peut convenir principalement aux structures B to C. Il est plus facile de le mettre en place avec des particuliers.

Repères

Raizers

  • Plateforme européenne de crowdinvesting
  • Permet aux particuliers et professionnels d’investir au capital et de prêter aux sociétés en développement
  • Présence en France et en Suisse
  • Lancée en février 2015
  • Le site de Raizers

Avenue des Vins

  • Place de marché dédiée aux vins et champagnes
  • Lien de proximité entre les producteurs et les acheteurs
  • Fondée en 2011 par Jacques Legros et Julien Guinand
  • Le site d’Avenue des Vins

Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire