Apple veut plus de données privées

heso59 le mercredi 22 juin 2016 à 11:26:24

Apple veut plus de données privées

Avec la « Differential Privacy », Apple veut collecter plus de données sur ses utilisateurs, mais sans leur faire peur.

L'épopée du Big Data n'en est qu'à ses débuts, et Apple veut y prendre toute sa part. Mais à l'heure où les données personnelles des utilisateurs valent de l'or, certains s'inquiètent du manque de protection de leurs données privées, voire de leur utilisation à des fins commerciales. Pour concilier son appétit de données et la tranquillité de ses utilisateurs, Apple lance la « Differential Privacy ».

La collecte massive de données est indispensable pour rendre les services qu'Apple propose à ses clients. Qu'il s'agisse de personnaliser leurs écrans, de suggérer une requête ou de répondre intelligemment à des questions, le géant californien a besoin d'informations sur ses utilisateurs. Mais pour préserver l'anonymat des données collectées et empêcher à des personnes malintentionnées de recouper les données de plusieurs bases pour identifier tel ou tel individu, les équipes d'Apple en charge du sujet ont décidé d'adopter la technique de l’intimité différentielle. Celle-ci repose sur l'ajout de signaux aléatoires dans les bases de données, sans en modifier les résultats statistiques.

En théorie ; la combinaison de la « Differential Privacy » et d'autres techniques d'anonymisation et de hachage de données, permettront aux internautes de bénéficier de services personnalisés et intelligents, sans prendre de risques quant au respect de leur vie privée.

Photo : © iStock.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire