Réalité virtuelle et mal des transports

Lnlud le vendredi 17 juin 2016 à 12:03:38

Réalité virtuelle et mal des transports

Des chercheurs ont découvert un moyen de réduire le mal de la VR, en altérant le champ de vision des utilisateurs.

L'avènement des casques de réalité virtuelle permet au grand public de vivre des expériences uniques en immersion totale dans un jeu vidéo ou dans un monde virtuel. Mais cela met également en évidence un problème auparavant méconnu : le « mal de la réalité virtuelle ». Touchant de nombreuses personnes lorsqu'elles utilisent un casque VR depuis un certain moment, ce dernier se manifeste sous la forme d'une sensation de nausée, semblable au mal de mer. Des chercheurs ont trouvé le moyen de limiter ce problème, en modifiant le champ de vision de l'utilisateur.

À l'image du mal des transports, le mal de la réalité virtuelle est provoqué par la différence d'interprétation du cerveau entre ce que les yeux voient et ce que le corps ressent. Cette sensation désagréable peut arriver très rapidement lorsque l'utilisateur se déplace dans un monde virtuel, tout en restant physiquement immobile. Si l'on en croit le site Digital Trends (lien en anglais), des chercheurs de l'Université de Columbia (New York) ont découvert un fait intéressant : masquer certaines zones de l'image ou altérer le champ de vision de l'utilisateur a pour effet de réduire considérablement la sensation désagréable du mal de la VR. Après de multiples essais, les chercheurs ont définis à quel moment et à quel endroit précis l'affichage devait être modifié pour prévenir de façon optimale la sensation de nausée, tout en ne touchant à l'image que d'une façon subtile.

Ce dernier point est particulièrement important pour les constructeurs de casques VR, qui cherchent à offrir aux utilisateurs une expérience en immersion totale, et non à altérer l'affichage de leurs appareils.

Photo : © iStock.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire