Apple, IA et protection des données

Lnlud le mardi 14 juin 2016 à 12:57:39

Apple, IA et protection des données

Apple envisage d'analyser directement les données sur le terminal des utilisateurs dans le cadre de son IA.

Apple a profité de l'annonce d'une mise à jour de Siri lors de sa conférence Worldwide Developers Conference 2016, qui s'est déroulée hier, pour communiquer sur la sécurité des données liée à ses travaux d'intelligence artificielle.

La question de l'essor de l'intelligence artificielle et de la protection des données est actuellement sur toutes les lèvres. Car pour pouvoir apprendre et se perfectionner dans leurs tâches, les IA ont besoin d'accéder aux données des utilisateurs. C'est le cas par exemple des chatbots que Google et Facebook souhaitent intégrer à leurs applications de messagerie, destinés à mieux servir les mobinautes. Afin de rassurer les utilisateurs, les deux géants du net compte proposer une option de chiffrement des conversations, qu'il faudra activer manuellement. Activée par défaut, cette fonctionnalité empêcherait en effet les chatbots de fonctionner, car il n'auraient pas accès aux fils de conversation.

Chez Apple, les choses sont envisagées différemment concernant l'intelligence artificielle et la sécurité des informations. Craig Federighi, vice-président de l'ingénierie logicielle, a ainsi déclaré : « Pour ce qui est de l'analyse de vos données, nous le faisons sur l'appareil pour que vous puissiez garder le contrôle de vos données personnelles ». Le problème est alors d'obtenir un retour de résultats pertinents, tout en masquant les éléments de la requête envoyée vers l'appareil de l'utilisateur – ce qui correspond au concept d'intimité différentielle. Pour cela, les experts en sécurité d'Apple misent sur le hachage, mais également sur l'ajout de signaux perturbateurs destinées à brouiller davantage le chiffrement.

Photo : © iStock.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire