Fibre optique : lentement, mais sûrement

Lnlud le samedi 4 juin 2016 à 11:13:06

Fibre optique : lentement, mais sûrement

L'Arcep a dévoilé le compte rendu du premier trimestre consacré à l'évolution de la fibre optique en France.

Petit à petit, la fibre ne cesse de gagner du terrain. Selon le dernier observatoire de l'Arcep consacré au premier trimestre 2016, on dénombrait fin mars 4,5 millions d'abonnements internet à très haut débit. Soit 265 000 abonnements supplémentaires contractés durant le premier trimestre 2016 et une progression de 35% par rapport à la même période l'année dernière.

Il est intéressant de noter l'augmentation de plus en plus rapide de la fibre de bout en bout (FTTH) au sein de cette progression. Parmi les 4,5 millions d'abonnements très haut débit, on compte ainsi 1,6 million d'abonnements en FTTH (contre 715 000 abonnements en FTTH seulement en avril 2014). D'une façon logique, le haut débit (débit inférieur à 30 Mbit/s) recule face à l'avènement de la fibre. On dénombrait ainsi 22,6 millions d'abonnements haut débit en fin de trimestre, soit un recul de 55 000 par rapport au quatrième trimestre 2015 et de 255 000 en un an. Le haut débit représente tout de même encore 83% du nombre total d'abonnements internet fixes en France. Tous débits confondus (haut et très haut débit), le nombre d'abonnements atteignait 27,1 millions fin mars.

En ce qui concerne le déploiement de la fibre, 14,8 millions de foyers étaient éligibles au très haut débit à la fin du premier trimestre, soit une progression de 9% sur les douze derniers mois. Parmi eux, on dénombre 6 millions de logements reliés par la fibre de bout en bout, soit une augmentation de 37% en un an. Force est de constater que la situation progresse, notamment en dehors des zones à forte densité de population, où 2,4 millions de logements sont maintenant éligibles au FTTH.

Photo : © iStock.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire