Microsoft à 20 000 lieues sous les mers

Redaction-CCM le lundi 30 mai 2016 à 10:54:11

Microsoft à 20 000 lieues sous les mers

En collaboration avec Facebook, la firme finance la construction d’un câble entre les Etats-Unis et l’Europe.

Un projet titanesque dans le domaine de la fibre optique aux enjeux colossaux, dirigé par deux géants. Voilà comment on pourrait simplement résumer cette chronique sous-marine. Pourtant, à première vue, cet énième câble transatlantique nommé Marea n’est pas si long que ça : 6 600 km, à comparer aux 39 000 km du Norden (Allemagne) – Perth (Australie). Mais, ne nous y trompons pas, une fois encore, ce n’est pas la taille qui compte.

Argument numéro un avancé par Christian Belady, le porte-parole de Microsoft : l’indépendance. Ainsi, il a déclaré qu’« avoir une liaison physiquement distincte des autres câbles (lui) permet d’assurer une connexion plus fiable et plus résistante aux pannes ». Mais, derrière cette exigence honorable, se cachent également des velléités commerciales à peine dissimulées. En effet, ce câble va permettre à Microsoft de proposer à ses clients un cloud plus efficace, et surtout beaucoup plus rapide que ses concurrents. À hauteur de 160 téraoctets par seconde, selon les deux instigateurs du projet. Une vitesse qui intéresse également Facebook, bien entendu, en permettant un meilleur accès au réseau social et à ses multiples applications.

Autre particularité du projet : il s'agit du premier câble à relier la côte est des Etats-Unis et le sud de l’Europe, à Bilbao. Les autres câbles transatlantiques arrivant exclusivement au nord de l’Europe. Cette nouvelle fenêtre ouvrira également une liaison vers l’Afrique et le Moyen-Orient, via la ville espagnole. Début des travaux dès l’été prochain, pour des premières connexions prévues en octobre 2017.

Photo : © iStock.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire