Facebook, la détection faciale attaquée

heso59 le mardi 10 mai 2016 à 10:12:33

Facebook, la détection faciale attaquée

Facebook est menacé de procès pour sa technologie de reconnaissance des visages et photos. La justice va trancher.

Le tribunal vient d'être saisi aux États-Unis suite à la plainte déposée contre Facebook par 3 citoyens américains. En cause, la technologie de reconnaissance faciale automatisée que le réseau social utilise outre-Atlantique. Une cour de justice de San Francisco devra donc juger les requêtes de Nimesh Patel, Adam Pezen et Carlo Licata, qui demandent l'interdiction de cette technologie. Leur argument se fonde sur l'absence de consentement à l'usage de l'algorithme de Facebook et sur une loi de 2008 de l'Illinois, état dans lequel les 3 Américains résident. En effet, le « BIPA » - ou Biometric Information Privacy Act - de l’État de l'Illinois interdit les collectes automatisées de données biométriques sur Internet.

Pour le réseau social, le futur procès est un enjeu important. Les photos sont une pierre essentielle de l'édifice de Facebook. Activée par défaut, la reconnaissance automatique des visages permet de proposer aux utilisateurs de nouvelles connexions sur le réseau. La technologie est un moyen supplémentaire d'obtenir de l'« engagement » de la part des membres de Facebook. Les ingénieurs du réseau ont bien entendu laissé la possibilité à chacun de désactiver manuellement la reconnaissance faciale. Mais pour une grande majorité d'utilisateurs, l'automatisation est maintenue. C'est ce que contestent les plaignants.

En Europe, les fonctionnalités de reconnaissance automatique des visages de Facebook sont désactivées depuis 2012.

Photo : © iStock.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire