Oracle s'attaque au géant Google

Davizz le jeudi 31 mars 2016 à 14:35:44

Oracle s'attaque au géant Google

Accusé par Oracle de violer des brevets, Google pourrait être contraint à reverser plus de 9 milliards de dollars.

Dans l'univers de la high-tech, la guerre de brevets ne concerne pas uniquement Apple et Samsung. Depuis plusieurs années, Oracle a entamé une bataille judiciaire à l'encontre de Google. La société spécialisée dans les systèmes de gestion de bases de données et de serveurs d'applications accuse Google d'avoir violé plusieurs brevets qu'elle avait déposés, des brevets protégeant des API. Concrètement, Oracle reproche à Google d'avoir utilisé 37 API de son kit de développement Java sans autorisation préalable. Cette bataille judiciaire n'est pas nouvelle, puisqu'elle a commencé en 2010. Oracle avait eu gain de cause et la justice avait reconnu que Google avait effectivement violé ses brevets. Cependant, la firme de Mountain View avait alors recouru à la Cour Suprême, refusant de payer à Oracle les 475 millions de dollars de préjudices réclamés.

L'affaire a désormais été placée entre les mains de la Cour fédérale de San Francisco mais la somme réclamée aujourd'hui est bien plus importante : 9,3 milliards de dollars. Oracle estime que les API Java utilisés pour Android auraient permis à Google de générer des revenus dont le montant dépasse les 30 milliards de dollars. Google se défend en affirmant que Java n'a pas de place prépondérante dans le code source de son système d'exploitation mobile.

Quoi qu'il en soit, l'aboutissement de cette affaire est très attendu car les juges, en prononçant leur verdict, révéleront si les droits d'auteur sont applicables à une API.

Photo : © iStock.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire