Alcatel Onetouch Go Play : robuste, étanche et à moins de 200 euros

AgatheBorges - mardi 17 novembre 2015 - 11:11

Alcatel Onetouch Go Play : robuste, étanche et à moins de 200 euros

Peur d'investir dans un smartphone onéreux pour qu'il ne tienne pas plus de quelques mois à cause d'une chute au sol ou dans l'eau ? La marque Alcatel a la solution. Un téléphone sous Android résistant aux chocs, étanche et d'entrée de gamme. Qui plus est, il n'a pas le look un peu grossier d'un appareil durci mais au contraire un design assez fin et fun. Nous l'avons testé pour voir ce qu'il avait vraiment dans le ventre.


Des capacités basiques mais correctes

Certes, le Go Play n'est pas un monstre de puissance mais ce smartphone sous Android Lollipop est néanmoins taillé pour "faire le job" comme on dit. Son processeur Snapdragon 410, associé à une mémoire vive de 1 Go, ne fera pas d'étincelles et peinera peut-être en cas d'utilisation très gourmande comme des jeux en 3D ou de courses de voitures mais dans un usage plus classique (surf Internet, lecture vidéo, réseaux sociaux, petits jeux, etc.), cela suffira amplement. Et, malgré un prix sous la barre des 200 euros, ce téléphone est compatible 4G et l'appareil photo - avec un capteur de 8 millions de pixels - fait un travail convenable de jour (beaucoup plus aléatoire de nuit), avec un autofocus relativement réactif.


A l'usage quotidien donc, le Go Play d'Alcatel se présente comme un smartphone sous Android avec un bon rapport qualité prix. Certes, l'écran - de 5 pouces et HD - manque un peu de luminosité et de contraste. En outre, la vitre de protection contre les coups a une propension aux reflets. En extérieur et sous le soleil, ce n'est pas toujours facile de décrypter ce qui s'affiche... Enfin, en termes d'autonomie, le Go Play se place plutôt dans la bonne moyenne. Nous n'avons pas eu trop de difficulté à tenir un peu plus d'une journée complète avec une utilisation diversifiée de l'appareil.


Trop d'applications préinstallées

Autre bémol : la pré-installation d'un nombre un peu trop importante d'applications tierces. Si la surcouche Alcatel est relativement discrète et si on peut tout à fait comprendre que plusieurs services Googles soient déjà présents sur le téléphone, d'autres se justifient moins.

Il y a ViewMe pour capturer ce qu'il se passe à l'écran, Periscope (Twitter) pour filmer et diffuser en direct sur le Net, Zello pour utiliser son téléphone comme un talkie-walkie, CleanMaster, WPS Office, AVG Antivirus, le clavier SwiftKey ou encore tout un dossier de jeux signés Gameloft. Cela fait beaucoup ! Néanmoins, il est possible de désinstaller les applications dont on n'a pas l'utilité.


Protégé contre les chocs, l'eau et la poussière

Mais le vrai point fort de ce smartphone, c'est sa construction pensée pour résister aux éléments extérieurs. L'Alcatel Onetouch Go Play répond à la norme IP67. Cela signifie qu'il dispose d'un châssis antichoc et étanche. L'appareil peut être plongé dans l'eau (jusqu'à 1 mètre de profondeur) pendant 30 minutes et continuer à fonctionner parfaitement. Mieux, l'appareil photo a été adapté pour prendre des clichés et filmer sous l'eau.

Afin de s'adapter à la norme IP67, le Go Play possède une vitre durcie, une coque résistante et des trappes d'accès pour ses différents ports. Il y en a une sur la tranche inférieure pour le branchement microUSB, une sur la partie supérieure pour la prise mini-jack et enfin une sur le bord gauche pour la carte microSIM et l'extension de mémoire microSD (le téléphone ne possède que 8 Go de mémoire interne). Au quotidien, c'est un peu lassant de devoir toujours soulever un cache pour faire un branchement mais si cela peut sauver le téléphone de l'eau ou des poussières...


Robuste mais discret

Pour résistant aux chocs qu'il soit, le Go Play ne ressemble pourtant pas à ces téléphones durcis, épais de plus d'1 centimètre et souvent lourds. Il est certes un peu moins fin que la moyenne (9,2 mm) mais si on ne sait pas qu'il est tout-terrain, il est quasiment impossible de le deviner. Qui plus est, son dos - fait de plastique légèrement antidérapant - est proposé en plusieurs coloris assez funs (gris, rouge, vert, orange-bleu, rose, vert citron, bleu et orange) et se love agréablement au creux de la main.




Les plusLes moins
  • Résistant aux chocs
  • Etanche à 1 mètre
  • Pas très cher

  • Ecran peu lumineux
  • Trop d'applis préinstallées
  • Trop de trappes de protection


BILAN

Ce téléphone d'entrée de gamme, vendu 199 euros, n'est pas dénué de faiblesses mais il attirera un public qui recherche un smartphone résistant quelles que soient les conditions. Il équipera par exemple un adolescent un peu turbulent, un professionnel qui travaille sur des chantiers. Le Go Play est aussi un bon choix pour rassurer une personne qui a déjà perdu son mobile suite à une chute idiote au sol, dans une piscine ou... la cuvette des toilettes.





Caractéristiques techniques du Nikon Coolpix P900
Dimensions143,3 x 73,3 x 9,2 mm
Poids151 g
EcranDalle IPS HD de 5 pouces
ProcesseurCPU quad-core Snapdragon 410 cadencé à 1,2 GHz
Mémoire vive1 Go de RAM
Mémoire interne8 Go (extensible via carte microSD)
Appareil photo8 Mpix au dos avec Flash LED, 5 Mpx en façade
Batterie2500 mAh
Réseaux3G/4G, Bluetooth, WiFi
ProtectionChâssis antichoc, antipoussière et étanche à 1 mètre pendant 30 minutes (IP67)


Agathe Borges

Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis