CommentCaMarche
Recherche

Netflix : son arrivée fait bouger la chronologie des médias, mais...

ThomasK. le lundi 21 juillet 2014 à 15:12:20
Netflix : son arrivée fait bouger la chronologie des médias, mais...



Le gouvernement français veut favoriser les concurrents du SVOD Netflix. La ministre Aurélie Filippetti voudrait autoriser la diffusion de films sur les services de VOD par abonnement au bout de 24 mois et non 36 mois.

Depuis plusieurs mois, le leader de la SVOD, Netflix, ne cache pas son intention de débarquer en France. Malgré des discussions, le gouvernement, via la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, n'a pas réussi à convaincre Netflix d'installer son siège européen en France. En préférant le Luxembourg puis, en 2015, les Pays-Bas, l'entreprise américaine se soustrait à l'imposition française et aux obligations de participation à la création de contenus. De quoi déplaire au gouvernement, au cinéma français et aux concurrents de Netflix qui jouent le jeu.

Toutefois, Aurélie Filippetti n'a pas dit son dernier mot. En effet, la ministre veut modifier la chronologie des médias qui encadre la diffusion des films après leur sortie au cinéma. Actuellement, le délai pour un passage en SVOD est de 36 mois, mais elle souhaite le réduire à 24 mois.
En réduisant ce délai, le principal objectif est de réduire le temps d'attente des consommateurs et le piratage. Mais pas seulement, car avec cette décision, la ministre veut, aussi, contrer Netflix et les SVOD basés hors de la France. En effet, cela ne pourrait être appliqué que par les entreprises basées en France. Lors d'un entretien au Figaro, Aurélie Filippetti indique vouloir favoriser le « made in France culturel » et « les services qui participent au financement et à l'exposition des oeuvres françaises et européennes ».

Si la ministre parvient à faire appliquer ce changement, des entreprises telles que Canal+ pourront bénéficier d'un avantage non négligeable face à Netflix. Elle veut, aussi, avancer de deux mois la diffusion des films à la télévision. Cette initiative est, probablement, motivée par l'arrivée de Netflix, mais elle profitera à tous les consommateurs.

Photo: © Netflix.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire