Menu

Android : les applications malveillantes sur Google Play Store auraient augmenté de 400 %

CelineLhorte - jeudi 20 février 2014 - 00:39

Android : les applications malveillantes sur Google Play Store auraient augmenté de 400 %



Selon le cabinet RiskIQ, les applications malveillantes seraient bien plus nombreuses aujourd'hui sur le Google Play Store. Entre 2011 et 2013, leur nombre aurait augmenté de près de 400 %.



Les applications mobiles malveillantes intègrent des virus qui endommagent les smartphones. Si Apple vérifie et limite les applis concernées, le système d'exploitation open source de Google est plus concerné. Toutefois, télécharger des logiciels sur les sites officiels des OS semble protéger.

Le cabinet spécialisé dans la sécurité internet, RiskIQ, s'est penché sur les applications disponibles sur le Google Play Store.
Il s'est intéressé aux applications qui détiennent des logiciels espions et des chevaux de Troie (pour recueillir et envoyer les coordonnées, abonner à des services haut de gamme, envoyer des SMS vers des numéros surtaxés, prendre le contrôle du smartphone, enregistrer des conversations téléphoniques ou télécharger d'autres applications malveillantes).
Son étude a mis en évidence que les applications malveillantes avaient augmenté de 388 % entre 2011 et 2013, pour représenter 12.7 % du total l'an dernier.
Parmi les catégories les plus concernées, RiskIQ a listé, dans l'ordre, les applications de personnalisation du mobile, de divertissement, les livres, médias et sports.
En parallèle de cette progression, Google a retiré un nombre décroissant d'applications malveillantes. En 2011 60 % étaient retirées alors qu'en 2013 seulement 23 %.
Selon Elias Manousos, PDG de RiskIQ, « la croissance explosive des applications mobiles a attiré des éléments criminels à la recherche de nouvelles façons de distribuer des logiciels malveillants pouvant être utilisés pour commettre fraude, vol d'identité et de données confidentielles ». « Des applications malveillantes sont un moyen efficace pour infecter les utilisateurs, car ils exploitent souvent les victimes qui ont confiance dans les marques et les entreprises qu'ils connaissent telles que les banques, compagnies d'assurances, professionnels de santé et commerçants ».

Cette étude est l'occasion de rappeler l'importance des antivirus mobiles et de se méfier des applications en vérifiant l'identité des développeurs, les avis, la date de mise en ligne et les autres applications développées par les mêmes auteurs.

Crédit photo: Google

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Pierre8888