NSA : accès aux ordinateurs non connectés et 200 millions de SMS par jour !

ThomasK. - vendredi 17 janvier 2014 - 19:56

NSA : accès aux ordinateurs non connectés et 200 millions de SMS par jour !



Alors que la déclaration de Barack Obama à ce sujet est attendue dans quelques heures, les journaux continuent de dévoiler les activités de la NSA, issus d'Edward Snowden. Nous venons, ainsi, d'apprendre que la NSA peut accéder et pirater des ordinateurs non connectés à internet. Aussi, ses outils lui permettent d'intercepter environ 200 millions de SMS par jour...issus de personnes non ciblées. Tout le monde peut, donc, être concerné !

Ce 17 janvier, Barack Obama va, enfin, réagir aux différentes divulgations des activités de surveillance de la NSA. Depuis plusieurs mois, les informations ont montré combien l'autorité de surveillance faisait peu cas de la protection des données personnelles et des législations des différents pays. Face aux réactions, Barack Obama doit annoncer des réformes de la NSA.

Avant d'en savoir plus, les journaux continuent d'informer le grand public. Il y a quelques jours, The New York Times annonçait qu'un ordinateur non connecté à internet n'arrêtait pas la NSA. En effet, elle est capable de l'atteindre via les ondes radio transmises depuis des composants qui cachent des canaux d'ondes. 100 000 ordinateurs seraient équipés en secret dans le monde. Ce programme, nommé « Quantum », ôte tous les obstacles à la NSA et limite la protection de ceux qui cherchent la discrétion !
Par ailleurs, le journal The Guardian vient de dévoiler un autre programme utilisé par la NSA, « Dishfire ». Il lui permet d'intercepter de très nombreux SMS. En moyenne, la NSA en a récupéré 200 millions chaque jour. Le but est d'en extraire des informations de toutes sortes : données personnelles, bancaires, lieux, dates, etc... Le « hic » est que la NSA n'intercepte pas les SMS de personnes définies, mais fait cela au hasard.
Cet outil est complété du programme « Prefer » qui, lui, intercepte les métadonnées des messages écrits. Chaque jour, cela représente le signalement de 1.6 million de traversées de frontières (via les messages d'alertes des opérateurs), 800 000 transactions bancaires ou encore 5 millions d'annonces d'appels manqués.

De nouvelles informations qui viennent « aggraver » la situation de la NSA. Il reste à attendre les annonces de Barack Obama.

Crédit photo: NSA