Sécuriser ses magasins à l'aide d'une box domotique

ldelvalle - vendredi 2 août 2013 - 06:10

Sécuriser ses magasins à l'aide d'une box domotique

La frontière entre box domotique pour les particuliers et box domotique pour les commerces « physiques » est aujourd'hui de plus en plus poreuse. Ces dispositifs de sécurité reliés à Internet sont une alternative possible aux systèmes de vidéosurveillance classique qui font intervenir des sociétés tierces.

Pour des raisons pratiques et économiques, Jean-Christophe Bouteille, dirigeant de la société Mobile Dressing SAS, a équipé ses différents magasins d'une box domotique pilotable via une application web. Assorti de différents capteurs, ce dispositif proposé par la société Myxyty lui permet d'être alerté en temps réel et en tous lieux en cas d'incidents (intrusion, incendie) en magasin.



Quelle est la fiabilité de ce type de système ? Requiert-il des compétences techniques particulières ? Le retour d'expérience de Jean-Christophe Bouteille.

Parmi les solutions de box domotique concurrentes de Myxyty : celles proposées par Orange, SFR, Bouygues Telecom, Somfy


CCM - Pouvez-vous vous présenter et présenter vos activités professionnelles ?

Jean-Christophe Bouteille : Je suis PDG de Mobile Dressing SAS qui est une société de distribution spécialisée. Mes magasins sont dédiés à l'univers de la téléphonie mobile : accessoires, connectique, etc.

J'ai deux magasins en propre, un partenaire, et un autre magasin qui ouvrira en septembre. Ils sont situés à Rouen, Évreux, Paris et Beauvais.

CCM - Dans quel contexte avez-vous décidé de mettre en place un dispositif de surveillance domotique à l'aide d'une box dans vos magasins ?


J.-C B - Quand on ouvre un magasin, les assureurs exigent la mise en place d'un système d'alarme relié à un service de vidéosurveillance, et donc de passer par une société spécialisée dans la vidéosurveillance.

Ce que j'ai refusé, car je connaissais déjà la box domotique proposée Myxyty. Dans mon activité précédente, j'ai été amené à m'intéresser aux alarmes domotiques pilotables à partir d'un téléphone.

J'ai proposé cette solution à mon assureur à la place d'une solution de vidéosurveillance classique. En effet, souscrire à un système d'alarme relié à une société de surveillance présente plusieurs inconvénients d'ordre pratique et économique : lorsqu'une alarme se déclenche, celle-ci alerte la société de surveillance qui appelle dans un second temps le client. Celui-ci avertit enfin la police, puisqu'il lui revient d'effectuer cette démarche. Les déplacements d'une société vidéosurveillance sont ensuite facturés, sachant qu'ils sont la plupart du temps sans effet.

J'ai donc expliqué à mon assureur que je ne voyais pas l'intérêt d'un intermédiaire. Il n'était pas convaincu au départ mais a fini par céder.

CCM - Quels éléments matériels et logiciels comprend ce dispositif de sécurité domotique ?


J.-C B - Il comprend une centrale au design sympa et que l'on peut positionner sur le comptoir de son magasin. Cette centrale (ou box) est reliée à l'ADSL, soit par Wi-FI soit par Ethernet. Les éléments de surveillance que j'ai choisis de connecter à la box comprennent une webcam, une caméra IP supplémentaire, un détecteur de fumée et deux détecteurs de mouvement que j'ai disposés dans les magasins et dans leur réserve.

La part « logicielle » se limite à une application web : on s'identifie simplement à celle-ci pour accéder à l'interface de contrôle. L'application est déclinée sur mobile, pour terminaux iPad et iPhone, ce qui permet donc d'être alerté et de visionner les alertes sur différents terminaux.

CCM - Pouvez-vous décrire les modalités d'installation de cette box domotique ? Cette étape a-t-elle été difficile et requiert-elle des connaissances techniques particulières pour l'usager ?

J.-C B - Au-delà du fait qu'elle répond à mes besoins en supprimant un intermédiaire, c'est une des raisons pour lequelles je l'ai choisie. Il suffit de brancher la centrale sur le secteur et de la relier à l'ADSL, d'aller sur le site Myxyty et de rentrer le numéro de série de la box pour la mettre en route.

Une fois qu'elle est activée, on se connecte à l'application web. Celle-ci permet de commander la box et paramétrer différents scénarios. C'est via ce service qu'on peut ajouter des accessoires comme les détecteurs de mouvement ou de fumée. Pour que la box reconnaisse l'accessoire, il suffit d'appuyer sur le bouton d'appairage dont il est équipé.

Un autre aspect intéressant : la possibilité de nommer les accessoires via l'interface web, ce qui est pertinent pour moi dans la mesure où ils sont installés sur plusieurs sites.

Donc c'est très ergonomique et très simple.

CCM - Que se passe-t-il lorsqu'une alarme est déclenchée suite à une intrusion ou un incident ?


J.-C B - Je reçois d'abord un appel téléphonique qui m'avertit du déclenchement de l'alarme. Simultanément, je reçois un SMS qui me donne le nom du détecteur qui a été déclenché.

CCM - Comment procédez-vous par la suite ?


J.-C B - Tout dépend du lieu et de l'heure où je suis averti. À 10 heures du matin, de toute évidence, il s'agit d'une erreur : un de mes employés a oublié de désactiver l'alarme. Les alertes inquiétantes sont bien sûr les alertes qui se situent entre minuit et quatre heures du matin. Mais je n'ai pas encore été confronté à cette situation.

CCM - Utilisez-vous des scénarios de sécurité pour automatiser certaine actions ?

J.-C B - A titre professionnel, je n'utilise pas de scénario, n'ayant pas d'horaires fixe. À titre personnel, la box étant également installée chez moi, j'utilise certains scénarios, comme la simulation de présence par exemple qui permet de déclencher des lumières à des horaires définis.

CCM - Que se passe-t-il en cas de coupure électrique ?

J.-C B - La centrale est dotée d'une batterie qui a plusieurs heures d'autonomie, il n'est donc pas possible de la neutraliser en coupant le courant électrique. Une alerte technique me prévient si ce type d'incident survient.

Je suis également prévenu en cas de coupure d'Internet, ce qui arrive assez fréquemment, et ce quel que soit son fournisseur d'accès. La box est équipée d'une carte SIM : si je n'ai plus d'ADSL, le GSM prend le relais et je continue d'être alerté.

J'ai paramétré des alertes par e-mail et par SMS pour être averti de ce type d'incident. Il est également possible d'être alerté par appel téléphonique.

CCM - Que se passe-t-il si pour une raison ou une autre vous ne pouvez pas répondre à l'alerte ?

J.-C B - Il est possible de paramétrer plusieurs numéros dans le système d'alerte téléphonique. Mes collaborateurs sont donc inscrits en 2e ou 3e appel.

CCM - Quelle est la différence en termes de coûts par rapport à une solution de vidéosurveillance faisant intervenir une société tierce ?

Le service est beaucoup moins cher qu'un système de vidéosurveillance en l'absence de coûts intermédiaires. Il n'y pas de frais d'installation ni d'abonnement.

Les alertes SMS son facturés, il faut acheter des lots, mais à un prix raisonnable. Si vous ne voulez pas payer, vous choisissez le système d'alerte par e-mail ou par appel téléphonique. Il n'y a pas de coûts cachés.

Repères

Myxyty

  • Société adossée M2M Solution, bureau d'ingénierie dédié à la Recherche et Développement sur le marché du Machine to Machine et de la i-Domotique
  • Concepteur d'une box domotique sans abonnement pour les particuliers et les commerces : alarme sans fil, sécurité, vidéosurveillance, économie d'énergie pour la maison, etc.
  • Site web

Mobile Dressing SAS

  • Société spécialisée dans le commerce de détail de matériels de télécommunication en magasin spécialisé
  • Quatre magasins (dont une ouverture en septembre)
  • Siège sociale : Rouen

Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis