« Enseigner à l'aide d'un tableau blanc tactile et interactif »

sante-medecine le mercredi 9 janvier 2013 à 16:24:53
« Enseigner à l'aide d'un tableau blanc tactile et interactif »

Les établissements scolaires accueillent aujourd'hui de nombreuses solutions numériques pour faciliter le travail des enseignants et des élèves. L'utilisation des tablettes tactiles en contexte pédagogique est bien sûr l'une des illustrations les plus parlantes. Des solutions plus complexes et intégrées émergent également aujourd'hui, qui permettent de substituer le « tableau noir » à des dispositifs partiellement ou entièrement numériques. C'est le cas de l'offre « e-Ecole pour tous de SFR », un pack d'outils et de services pédagogiques qui permet aux enseignants d'organiser leur cours autour d'un « tableau blanc interactif » connecté à internet.

L'école primaire Bonneval à de Saint-Jean-de-Touhars (79) teste depuis novembre 2012 ce dispositif dans l'une de ces classes de CE2-CM1. Virgine Fama, enseignante, partage son expérience sur les applications concrètes et les bénéfices d'un tel dispositif dans la classe où elle enseigne.


CCM - Pouvez-vous vous présenter et présenter l'école où vous enseignez, et dans quel contexte avez-vous testé le pack e-école pour tous ?

Virginie Fama - Je suis enseignante depuis 10 ans à l'école primaire Bonneval de Saint-Jean-de-Thouars, une commune rurale située dans le département des Deux-Sèvres. L'école compte 6 classes, de la petite section au CM2, avec environ 150 élèves.
J'ai la responsabilité d'une classe de 27 élèves de CE2-CM1.

A la rentrée 2012, on a proposé à l'établissement de tester un nouveau pack de solutions numériques pour l'école : j'ai donc été amenée à l'expérimenter pour ma classe.

CCM - Pouvez-vous décrire les éléments du dispositif e-école intégré à l'espace pédagogique de votre classe, et préciser quelle est leur utilité ?

VF - Le dispositif comprend un tableau blanc interactif, un PC portable équipé du logiciel permettant de faire fonctionner le tableau (SMART), une connexion internet SFR, un espace numérique de travail « itslearning », un contenu pédagogique avec des cours et exercices en ligne (Maxicours), ainsi qu'une formation échelonnée dans le temps à tous ces éléments, et enfin un accompagnement technique.

Pour l'heure, je n'ai pas encore accès à l'espace numérique de travail ni à Maxicours, la formation n'a pas encore eu lieu sur ces deux éléments. Mais j'utilise depuis deux mois le tableau interactif.


CCM - Concrètement, quels types d'activités pédagogiques ce dispositif vous permet de mettre en oeuvre en classe ? Qu'est-ce qui a changé de ce point de vue ?

VF - C'est davantage la façon de réaliser des activités pédagogiques que les activités en elles-mêmes qui ont changé depuis l'arrivée du tableau blanc interactif.

Par exemple, je dispose d'un accès instantané à Internet, pour mener des recherches ou accéder à des vidéos ou d'autres types de documents en ligne. Sans cet accès, je dois effectuer une démarche pour réserver le vidéoprojecteur, et l'installer en classe le temps d'une petite séance pédagogique.

Dans la configuration actuelle, c'est très appréciable de bénéficier d'un accès immédiat à de nombreuses ressources.

De nombreuses fonctionnalités du logiciel Smart permettent de rendre les séances plus vivantes : comme la possibilité de déplacer, cacher ou dévoiler en partie des objets texte ou image.
Les élèves ont beaucoup aimé la fonctionnalité « éclairage à cercle lumineux » qui permet, à l'image d'un spot, d'isoler et accentuer une zone du tableau, le reste étant obscurci par contraste.

Un autre avantage du tableau blanc interactif est le fait de pouvoir afficher deux pages sur le tableau, ce qui est très utile lorsqu'on enseigne à une classe de double-niveau : cette fonctionnalité permet de travailler simultanément sur des notions différentes. Je peux ainsi répartir facilement les exercices entre niveaux, une partie de l'écran s'adressant au CE2, l'autre au CM1.

Il y a enfin la possibilité de sauvegarder les sessions pour y revenir plus tard si nous sommes interrompus. Ce qui permet de reprendre une activité exactement là où on l'a laissée : ce que l'on ne peut bien sûr pas faire avec le tableau noir.

CCM - L'utilisation d'un tableau interactif est-elle facile pour un enseignant habitué à un cadre pédagogique plus classique ?

VF - Je n'ai personnellement eu aucune difficulté particulière, comme j'ai bénéficié d'une très bonne formation sur l'utilisation du tableau et du logiciel. L'interface de ce dernier est par ailleurs très claire, les icônes sont faciles à comprendre. Même si l'on ne se souvient pas de l'intégralité de la formation, on retrouve intuitivement tout ce qu'on peut faire avec le logiciel.

En revanche, l'intégration du tableau blanc demande de repenser la manière dont on présente les cours. Cela demande un peu de travail pour modifier le support, en créer d'autres, et tirer partie du côté « interactif » que procure cette solution.

CCM - Globalement, quelle est la réponse des élèves face à dispositif ? En quoi celui-ci peut faciliter leurs apprentissages ?

VF - Quand les élèves ont découvert le tableau, ils étaient admiratifs de toutes les possibilités qu'il offre : pour écrire, déplacer des objets, etc.

A ce jour, je n'ai pas encore assez de recul pour évaluer l'effet que le tableau interactif peut avoir sur l'apprentissage. Par contre, j'ai pu observer qu'il aidait à capter leur attention : les enfants sont habitués aux nouvelles technologies, c'est donc quelque chose qui les intéresse davantage.

Repères



e-Ecole pour tous

  • Solution numérique pour l'école proposée par SFR
  • Contenu de l'offre : tableau blanc interactif (tactile au doigt et au stylet), connexoin et forfait Internet SFR, plateforme d'apprentissage « its learning », contenu éducatif en ligne (Maxicours), accompagnement pédagogique (formation) et technique.
  • Site web

Ecole, Bonneval de Saint-Jean-de-Thouars

  • 6 classes, 150 élèves environ
  • Tableau interactif expérimenté depuis novembre 2012
  • Classe concernée : CE2 - CM1 (27 élèves)

Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire