« Le crowdfunding a permis de financer une étape cruciale dans notre développement »

CommentCaMarche le mardi 18 décembre 2012 à 17:28:46
« Le crowdfunding  a permis de financer une étape cruciale dans notre développement »

Les porteurs de projets sont nombreux à se tourner vers les plateformes dites de « crowdfunding », ou « financement participatif des projets ». Adapté aux projets indépendants et associatifs, ce mode de financement est également ouvert aux startups issues de secteurs d'activités variées, même s'il tarde à gagner des adeptes en France.

C'est grâce au crowdfunding que Antabio, une startup française du secteur des biotechnologies, a pu financer une étape cruciale dans son développement, par l'intermédiaire de « WiSEED », une plateforme de financement collectif faisant appel aux petits investisseurs (particuliers). Marc Lemonnier, cofondateur et PDG d'Antabio, explique dans quel cadre et comment il a utilisé WiSEED pour amener son entreprise à maturité.

Parmi les concurrents de WiSEED : Anaxago, Fundable, WeFunder, etc.


CCM - Pouvez-vous vous présenter et présenter votre entreprise ?

Marc Lemonnier - Je suis le cofondateur et PDG d'Antabio, une startup de 9 personnes fondée en octobre 2009, et basée à Labège, près de Toulouse. Notre entreprise est dédiée à la découverte de nouveaux antibiotiques : nous menons différents programmes de développement de molécules destinées à traiter les infections acquises à l'hôpital.

CCM - Qu'est-ce qui a amené une entreprise spécialisée dans les biotechnologies comme la vôtre à recourir à une plateforme de crowdfunding pour assurer une partie de son développement ?

ML - Une entreprise comme la nôtre évolue par différents stades de maturité. Chacun correspond à un type d'investisseur bien particulier. Au moment où nous avons fait appel à WiSEED, l'entreprise se trouvait à un stade intermédiaire, dans une sorte de « désert » en matière d'investissements.

En effet, les capitaux-risqueurs investissent à des stades plus tardifs, quand la société est plus mûre, ce qui n'était pas notre cas. Pour autant, notre situation n'était plus adaptée à un stade correspondant à un financement par les fondateurs, l'investissement de la famille, des amis ou encore l'obtention de subventions.

Il nous fallait trouver donc trouver un lien entre ces deux profils d'investisseurs, pour passer d'un stade à l'autre de notre développement.

C'est ainsi que nous sommes passés par WiSEED et ses investisseurs particuliers qui nous ont permis de faire la jonction : nous avons réussi à lever 300 000 euros à travers cette plateforme de crowdfunding , levée grâce à laquelle nous avons pu franchir des étapes déterminantes pour la validation technologique de nos produits. Cela nous a permis d'intéresser des acteurs financiers institutionnels prêts à investir dans notre entreprise.

CCM - Quels sont les principaux avantages de cette méthode de financement, et quelles peuvent en être les limites ?

ML - Le premier avantage, c'est de pouvoir mobiliser une communauté d'investisseurs sur un sujet dont les enjeux sont bien identifiés par le public : nous adressons un besoin médical important, et clairement reconnu. Les investisseurs particuliers souhaitent bien sûr un retour sur investissement, mais aussi participer à une aventure entrepreneuriale « pour la bonne cause », ce qui est très lié à ce type de plateforme.

Une plateforme d'investissement comme WiSEED offre donc un outil d'investissement à la fois simple et rapide.

La limite, c'est le volume financier que représente l'investissement par WiSEED : il ne répond que partiellement aux besoins de financement de l'entreprise.

L'intérêt de l'outil prend toute sa mesure lorsqu'une une sortie d'investissement à court terme est possible pour les investisseurs. En revanche, lorsqu'on souhaite financer des étapes de développement plus longues et plus coûteuses, ce type d'outil n'est pas adapté car ces phases là requièrent des levées de fonds de plusieurs millions d'euros et impliquent des perspectives de sortie sur plusieurs années pour les investisseurs.

L'autre limite se situe sur le plan du devoir d'informations de l'entreprise à de ses investisseurs. Dans le cadre du crowdfunding, les investissements émanent de particuliers, on ne sait donc pas qui investit et avec qui nous communiquons exactement. Il faut donc trouver le juste milieu entre le devoir d'information et la protection des données confidentielles de la société. C'est un risque auquel on ne s'expose pas lorsqu'on discute avec un investisseur institutionnel dont la crédibilité est avérée.

CCM -Concrètement, quels sont vos engagements auprès des investisseurs ?

ML - Il s'agit moins d'engagement que d'objectifs et de jalons qui lient les investisseurs et l'entreprise bénéficiant du crowdfunding.

L'investisseur investit à un stade de développement bien particulier de la société, celle-ci se développe et au fur et à mesure, sa valeur augmente. Les opportunités de sortie se présentent alors pour l'investisseur qui peut choisir de se retirer, et réaliser une plus-value.

Dans notre domaine, il y a toujours un risque technologique : le développement de médicaments n'est pas une science exacte. Toutefois, ce risque est parfaitement calibré et mesuré par les investisseurs.

CCM - Les investissements des "business angels" de WiSEED ont-ils été déterminants dans le développement de votre entreprise ?

ML - Oui, ils nous on permis de franchir une étape critique pour valider la technologie de la société et donner un coup de projecteur sur Antabio, ce qui nous a permis d'intéresser les investisseurs institutionnels par la suite.

CCM - A quels profils d'entreprises et éventuellement de projets s'adressent ce type de plateforme selon votre expérience ?

ML - Clairement des entreprises innovantes ! Ce type de plateforme correspond à toute entreprise ayant un fort potentiel de croissance et qui répond à un besoin qui « parle » aux gens.

Repères

Antabio

  • Domaine d'activités : biotechnologie
  • Startup dédiée à la découverte de nouveaux antibiotiques, par le développement de molécules destinées à traiter les infections acquises à l'hôpital.
  • Création : 2009
  • Lieu : Labège (31)
  • Site web

WiSEED

  • Plateforme de financement collectif destinée aux startups
  • Profils d'investisseurs : particuliers
  • Site web

Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire