Social Crawlytics : mesurer son impact social

CommentCaMarche - jeudi 18 octobre 2012 - 17:58

Social Crawlytics : mesurer son impact social

Mesurer l'impact de son site internet sur les réseaux sociaux n'est pas toujours facile. Spécialiste du référencement naturel, le blogueur Killian Kostiha s'est penché sur Social Crawlytics. Et livre son expérience d'une solution gratuite et accessible.


CCM - Pouvez-vous nous présenter votre activité, et en dire plus sur votre blog ?

Killian Kostiha - Je suis Consultant SEO (Search Engine Optimization, référencement naturel, NDLR) dans une agence de conseil en stratégie digitale située à Paris, Spikly. Nous intervenons à différentes étapes d'un projet web, de la conception à la mise en place des différents leviers e-marketing ainsi que sur la définition et l'implémentation des stratégies de mesures des performances via les différents outils de web analyse. Personnellement, je m'occupe principalement de l'optimisation des stratégies de référencement naturel, ce qui m'amène à travailler sur des audits sémantiques, techniques et de popularité (linking et réseaux sociaux) et donc à formuler des recommandations stratégiques et suivre les performances des sites Internet, de nos clients, sur les moteurs de recherches.

A coté de cela, j'édite un blog sur le référencement naturel sur lequel je tente de fournir une vue à 360 degrés de cette discipline en écrivant des articles sur les réseaux sociaux, les outils utiles pour le référencement, les bases du SEO, des retours sur les salons et conférences e-marketing etc... Ayant appris cette discipline à travers différents blogs, j'ai décidé de créer le mien afin de faire mes propres tests et de fournir les bases d'une bonne stratégie SEO. Les articles deviendront de plus en plus pointus au fil du temps.

CCM -Comment avez-vous trouvé cette solution Social Crawlytics?


J'essaie de suivre les différents salons SEO qui sont organisés. En juillet, comme chaque année, la célèbre entreprise SEOmoz, qui édite une suite de logiciels dédiés au référencement naturel ainsi qu'un blog, a organisé un séminaire de trois jours sur les différents leviers e-marketing. Toutes les présentations ont été mises en ligne gratuitement dans la foulée donc j'ai pris du temps pour analyser les différents supports et c'est ainsi que j'ai découvert Social Crawlytics.

J'ai ensuite contacté son créateur, Yousaf Sekander, afin d'en savoir plus sur cet outil. Il a très spontanément répondu à quelques questions qui donnent plus de précisions sur sa démarche et les possibilités de Social Crawlytics. Aujourd'hui, cet outil est d'ailleurs utilisé par de grandes sociétés comme Ebay ou Microsoft, des agences web, ou encore des responsables SEO, SMO.

CCM - A quelle demande répondait-elle pour vos besoins professionnels ?


Aujourd'hui on sait que les réseaux sociaux ont un impact sur le référencement et que cette discipline doit être utilisée en synergie avec l'acquisition de liens entrants. Ces deux facteurs de popularité permettent alors de bien se positionner dans les moteurs, s'ils sont utilisés de manière adéquate. Lors de mes recommandations, j'essaie de plus en plus d'intégrer les réseaux sociaux, j'avais donc besoin d'un outil qui me permettait de mesurer la viralité des contenus et de savoir quelles plateformes étaient les plus utilisées. Social Crawlytics répond tout à fait à ces besoins dans la mesure où il permet de connaître le nombre de partages pour une URL donnée et de connaître les réseaux les plus utilisées. Il convient de noter que cet outil est gratuit et que selon mes différents tests, les résultats sont fiables. D'ailleurs, les retours des utilisateurs sont assez bons.

CCM - Quel usage faites-vous de Social Crawlytics ? Est-ce que c'est, pour vous, une solution qui intervient pour combler un manque de visibilité sur la reprise des réseaux sociaux, ou plutôt une solution qui offre un service "bonus" ?

De mon coté, je l'utilise pour sa fonction principale, c'est à dire connaitre le nombre de partages sur les réseaux mais également pour savoir quels types de contenus sont les plus partagés sur un site donné: les pages HTML, les photos, les vidéos etc... Je l'utilise également dans le cadre d'audit car il a l'avantage d'être « user-friendly » et d'avoir des données exploitables. Par conséquent, il est beaucoup plus simple pour créer des graphiques afin de présenter certaines recommandations. Par exemple, il est beaucoup plus simple, en utilisant cet outil, de proposer à un client d'utiliser un réseau social X en lui fournissant une comparaison en pourcentage des partages par rapport à un réseau Y, ou encore par rapport à la concurrence. Parfois, il arrive tout simplement que les écarts entre les réseaux résultent d'un manque d'options de partages sur le site analysé. Il faut bien penser à inciter les internautes à partager en intégrant les différents réseaux sociaux sur un site Internet.

CCM - Est-ce qu'il y a des solutions qui offrent les mêmes services ? Quel serait l'avantage, ou l'inconvénient, de Social Crawlytics par rapport à d'autres solutions ?


Google Webmasters Tools propose un outil qui permet d'obtenir des informations sur le +1, par contre, aucune donnée n'est fournie pour Facebook et Twitter. Google Analytics propose également des rapports sur l'utilisation des réseaux sociaux mais je ne l'utilise que trop peu pour avoir un avis tranché. Ces deux outils ne vous permettront pas d'analyser vos concurrents, uniquement vos propres sites.

Il existe également des outils et des scripts qui comme sur Web Rank Info qui vous permettent d'obtenir ce genre de données ou encore des solutions payantes comme Ahrefs, qui vous permet d'analyser les liens entrants et d'obtenir le nombre de partages pour une page donnée, ou encore Adobe via Social Analytics pour Omniture qui va être plus poussé car vous pourrez connaître les partages bien sur, mais également les corrélations entre les partages et les conversions du site, connaitre l'idée générale des discussions sur les réseaux par rapport à votre marque à travers les mots clés les plus utilisés etc... C'est une solution beaucoup plus complète mais qui nécessite un investissement réel.

L'avantage est que Social Crawlytics est gratuit et il semble qu'il le restera. Si des entreprises ont vraiment des besoins importants, elles ont la possibilité de convenir d'une offre sur mesure. Aussi les données sont très bien structurées et précises sur les tests effectués, en plus d'une interface facile à prendre en main. Concrètement, il devient facile d'analyser parmi 8 réseaux sociaux, de Facebook à Twitter, en passant par Google+ et Linkedin, où les contenus sont partagés et ainsi d'avoir des données exploitables pour prendre des décisions d'optimisations des sites Internet. On notera cependant quelques pistes d'améliorations comme la possibilité de connaitre les personnes qui partagent le plus vos contenus. Les possibilités sont multiples au niveau des remontées que pourrait proposer ce type d'outils, mais le principal objectif est de mesurer les partages sociaux.

CCM - Pour quel usage recommanderiez-vous Social Crawlytics ?

Si vous souhaitez analyser le nombre de partages sur les réseaux sociaux, Social Crawlytics, répondra à vos attentes, le tout gratuitement. Vous pouvez également l'utiliser pour avoir une vue d'ensemble des types de contenus partagés. Les données peuvent être exportées afin de pouvoir créer des graphiques afin de suivre l'évolution et pour permettre de prendre des décisions pour optimiser votre présence sur les réseaux sociaux. Enfin, vous pouvez, non seulement analyser vos propres sites, mais également vos concurrents afin de mieux connaître votre marché. Bien sûr, il faudra consacrer du temps à l'analyse de ces données afin de prendre des décisions cohérentes par rapport à la thématique de votre site.

Repères

Killian Kostiha


Solutions similiaires