Klynt : un outil de création de web documentaire

CommentCaMarche le mercredi 26 septembre 2012 à 16:42:10
Klynt : un outil de création de web documentaire

Le web documentaire s'est imposé en quelques années comme l'un des formats éditoriaux les plus originaux sur le web pour présenter des contenus journalistiques, artistiques ou promotionnels. Intégrant vidéo, image, et son, et servi par une navigation permettant à l'internaute de découvrir les contenus à sa guise, il est à la croisée de différents genres de production numérique.

Mais la création d'un web docu est-elle à la portée de tous ? Pas encore tout à fait, même si différentes solutions simplifient aujourd'hui cette tâche. A l'instar de Klynt, une application éditée par HonkyTonk Films, qui a permis à Clara Debailly, étudiante à l'ENSAD de Paris, de créer un web documentaire autour de la réédition, 10 après, de l'album « Top Départ », de l'artiste Rocé. Son retour d'expérience sur la conception de ce web documentaire à l'aide de cette solution de création et d'édition multimédia « intégrée ».


CCM - Pouvez-vous vous présenter et présenter votre activité ?

Clara Debailly - Je suis en fin de formation à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, et collabore à différents projets dans le domaine du design graphique et multimédia.

CCM - Dans quel cadre aviez-vous besoin d'utiliser un outil de création de web documentaire, et avec quels objectifs en termes promotionnels, ou de communication ?

CD - J'ai travaillé avec une amie réalisatrice sur un dossier d'aide pour le CNC (Centre National de la Cinématographie). Elle m'a proposé par la suite de participer à un projet de création d'un web documentaire autour de la réédition, 10 ans après, de l'album « Top Départ », de l'artiste Rocé. Le label qui édite l'album m'a mis en contact avec Honkytonk Films, concepteur de la solution de création de web documentaire « Klynt » à laquelle j'ai donc été formée.

En tant que support promotionnel, ce web documentaire avait pour objectif d'aider les internautes à explorer l'album, de s'imprégner de son univers créatif afin de mieux comprendre la démarche artistique à l'oeuvre.
Au final, le web documentaire assemble différents contenus : outre les morceaux de l'album, on peut y visionner des vidéos Youtube d'interviews de personnalités influencées par la découverte de Rocé et de sa musique. Youtube permettait à la fois pour nous de gagner du temps en travaillant à distance, et d'apporter une meilleure visibilité au webdoc, en amenant des gens depuis Youtube jusqu'au webdoc et vice versa.

CCM - Vous avez donc utilisé Klynt pour réaliser ce web docu, pouvez-vous nous présenter les principales caractéristiques de cet outil ?

CD - La principale caractéristique de Klynt, et ce qui en fait son principal intérêt, c'est l'intégration de différents outils nécessaires à la création de web docu : habituellement, il faut être capable de manier et jongler avec Flash, HTML, et des outils comme Adobe After Effects, mais de manière compartimentée.
Dans Klynt, la gestion de ces outils est regroupée sur une même interface, on a donc la main sur différents effets, comme la création de fondus par exemple. Il permet également d'intégrer et modifier des textes, vidéos et photos, d'insérer des vidéos Youtube ou encore d'ajouter des fonctionnalités de partages via Facebook ou Twitter.

Le deuxième intérêt, c'est sa maîtrise assez intuitive : l'utilisation de Klynt nécessite certains pré-requis en matière d'ergonomie web et de formats de compression notamment, mais la formation est courte, elle prend une ou deux heures.

Klynt permet enfin de créer des cartes heuristiques, pour construire les séquences et sous-séquences de son web documentaire, et en visualiser l'arborescence.

CCM - Quelles ont été les grandes étapes de création de votre web docu avec Klynt ?

CD - Du point de vue du graphiste en charge du montage, la première étape consiste à se mettre d'accord sur l'architecture globale du web documentaire, avec le/la journaliste qui initie le projet. Ce qui implique -habituellement- de réaliser une maquette et un schéma de navigation, pour faire évoluer l'architecture au fur et à mesure, en fonction des retours et des demandes de modifications.

Klynt facilite ce processus de création en permettant de tester la navigation en temps réel, ce qui permet de s'accorder sur l'organisation du web documentaire. Si la charte graphique est simple, il est possible d'apporter les modifications directement sur Klynt. Une fois passée cette étape, on passe alors à l'intégration média proprement dite.

Au total, trois jours m'ont été nécessaires pour le montage de ce web documentaire, mais il s'agit d'un projet assez simple. Sur un projet plus complexe, avec des exigences de design et de navigation plus fortes, cela prend plus de temps, mais avec des résultats extrêmement satisfaisants en termes de navigation et d'ergonomie, comme j'ai pu le constater dans les projets suivants que j'ai réalisés comme monteuse interactive (WWF, "Raconte-moi les forêts"), ou aujourd'hui sur des projets pour TV5 Monde.

CCM - Quelles sont les limites de cet outil ?

CD - Pour le moment, Klynt est un outil développé en Flash, ce qui ne le rend pas lisible sur tablette ou smartphone. La bonne nouvelle, c'est que la V2, prévue pour la fin de l'année, devrait être entièrement en HTML5 !

Repères

Clara Debailly

  • Etudiante de dernière année à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris
  • spécialités : design graphique et multimédia.
  • responsable graphisme/montage du webdoc "Top départ. Rocé."

Web documentaire « Top départ. Rocé »

  • Web documentaire réalisé dans le cadre de la réédition de l'album « Top Départ », de l'artiste Rocé
  • Voir le documentaire

Klynt

  • Solution de création de web documentaire, éditée par HonkyTonk Films
  • Disponible en deux éditions : Lite (150,00 €) et Pro (500,00 €)
  • La page produit de Klynt
Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire