« Jolicloud Me : regrouper en un seul lieu tous ses contenus partagés »

CommentCaMarche le mardi 10 avril 2012 à 16:03:37
« Jolicloud Me : regrouper en un seul lieu tous ses contenus partagés »

Les utilisateurs réguliers des réseaux sociaux (Facebook, Twitter) et services de partage de photos en ligne (ex : Instagram, Picasa) sont confrontés aujourd'hui à la dispersion de leurs contenus sur différentes plateformes, qui fonctionnent isolément les unes des autres. Pas facile donc, de retrouver ses liens, favoris, photos et vidéos compte tenu de cette fragmentation, et de l'antériorité des publications, certains contenus pouvant dater de plusieurs années.

Pour répondre à cette problématique, « Jolicloud Me » (émanation de l'OS Jolicloud) a été lancé il y a peu en version bêta privée. Ce service permet aux utilisateurs de rechercher et regrouper, sur une plateforme en ligne, leurs contenus publiés/stockés sur différentes sites comme Twitter, Facebook, Tumblr (depuis la semaine dernière) ou encore Picasa (+ Instagram et Flickr).

Il facilite donc aux utilisateurs l'archivage, l'exploration et le suivi de leurs activités sur le web social, via un « bureau virtuel » accessible depuis n'importe quel terminal. Nous avons recueilli le témoignage de Jacopo Giola, consultant multimédia, et « bêta testeur » de ce nouvel outil en ligne, qui se destine aux inconditionnels des réseaux sociaux et outils en cloud.

CCM - Pouvez-vous vous présenter ?

Jacopo Giola - Je viens de l'univers audiovisuel, je travaillais auparavant pour RTL. Lors de l'éclosion des services web 2.0, j'ai suivi de près et utilisé Netvibes, l'outil en ligne qui permet d'organiser sa veille et de gérer sa vie numérique en ligne. Le lien avec Jolicloud Me, c'est Tariq Krim, qui outre Netvibes, est à l'origine du projet Jolicloud OS (système d'exploitation 100% web). C'est ce qui m'a amené à devenir bêta testeur de Jolicloud Me, qui est une émanation de Jolicloud.

CCM - Quelles sont vos première impressions sur l'utilisation de Jolicloud Me ? ?

JG : C'est une très bon concept, qui nécessite bien sûr d'être actif et d'avoir un historique d'utilisation sur les réseaux sociaux, comme Facebook et Twitter.

Pour ma part, j'utilise différents services web depuis 3-4 ans, il m'arrive fréquemment de télécharger du contenu sur ces plateformes comme des photos, mais il est difficile, après les avoir partagées, de les retrouver facilement, et notamment de me souvenir quelle plateforme j'ai utilisée pour les partager.

C'est à ce besoin que répond Jolicloud Me : ce service en ligne regroupe en un seul lieu les contenus que je partage sur différentes plateformes, il me permet de les retrouver rapidement grâce à un système d'archivage. Je peux regrouper tous mes flux sur une seul tableau de bord et ensuite effectuer des recherches.

Jolicloud Me pallie également un défaut propre aux réseaux sociaux, à savoir les moteurs de recherche, qui ne sont pas très performants.

CCM - Quelles fonctionnalités phares rendent ce service intéressant pour les utilisateurs réguliers de réseaux sociaux et autres services en ligne ?

JG - Le regroupement sur un seul espace. Ni Google ni Twitter ou Facebook ne permettent d'agréger en un seul lieu le contenu d'autres canaux. C'est trois services sont donc toujours séparés.

Le second aspect intéressant, c'est la possibilité de créer des collections de contenus, qui sont l'équivalent de dossiers thématiques. Elles permettent de regrouper des images, vidéos et liens ou encore des documents par thématique.

Pour affiner les recherches, JoliCloud Me propose également un moteur de recherche interne.

CCM - Quelles sont les fonctionnalités de tri et d'indexation proposées par Jolicloud Me pour faciliter l'exploration des contenus ?

JG - Il est possible de limiter les résultats en fonction de la date de publication des contenus, pour une recherche dans l'historique. Par exemple, lorsque je télécharge des photos sur Picasa via mon terminal Android, une collection (album) est créé, il est nommé selon la date, ce qui me permet de le retrouver d'après ce critère.

Il y a également un système d'indexation par type de contenus : images, vidéo, liens, etc.

CCM - En dehors du grand public, les professionnels peuvent-ils tirer parti de ce nouveau service d'après vous ?

JG - Cela dépend des métiers. Quand on est très actif sur les réseaux, c'est utile. Cela peut permettre aux journalistes de retrouver plus facilement leurs favoris sur Twitter par exemple. D'après le lien, la photo, un mot-clé.

Jolicloud Me peut également être utile aux marketers, spécialistes de la veille en ligne et à l'ensemble des professionnels qui veulent avoir accès à la mémoire de leur activité sur le web social. Pour ces profils d'utilisateurs, l'aspect intéressant est qu'ils peuvent trouver des contenus qu'ils ont eux-mêmes curé par le passé.

CCM - Quelles sont les limites pour l'heure de Jolicloud Me, qui est donc disponible en version bêta privée ?

JG - Pour l'heure, le service est limité à 5 services. Plus il y aura de services, plus ce sera intéressant bien sûr.

En un clin d'oeil

Jacopo Giola

  • Consultant multimédia
  • Co-fondateur de 1prism.com, créateur de Senses Art-nouveau, boutique d'accessoires haute couture, bijoux, et cadeaux de luxe.
  • Bêta testeur de Jolicloud Me

Jolicloud Me

  • Plateforme en ligne d'agrégation et de gestion de contenus partagés sur différents services web.
  • Disponible en bêta privée
  • Application multiplateforme (PC, terminaux Android, iOS)
  • Services tiers supportés : Facebook, Twitter, Picasa, Instagram, Flickr
  • Site web



Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire