« Google analytics, pour justifier nos actions auprès de nos clients »

CommentCaMarche le mardi 27 décembre 2011 à 17:40:55
« Google analytics, pour justifier nos actions auprès de nos clients »

Ce service d'analyses de sites web appartenait jusqu'en 2005 à la société Urchin Software Corporation. Baptisé Urchin On Demand, il est devenu Google analytics lorsque le moteur de recherche l'a racheté.

Google analytics permet aux propriétaires de sites web d'avoir accès à des statistiques détaillées en matière de trafic entrant et sortant et de retour sur investissement. Associé à une analyse marketing, il permet de dresser une liste d'indicateurs clés de performance, d'établir des objectifs de conversation réalisables, de mettre en évidence les canaux marketing les plus efficaces ou encore de comprendre le comportement des internautes.

Le moteur de recherche propose chaque année une nouvelle version de sa solution. Début 2011, la version 5 a donc fait son apparition. Google analytics a revu son interface et sa gestion des comptes tout en dynamisant ses analyses.

La solution d'analyses de sites web est aujourd'hui proposée de façon totalement gratuite, ce qui n'était pas le cas à l'époque puisqu'il fallait débourser 495 dollars par an pour avoir accès aux différentes fonctionnalités.

Le responsable marketing de l'agence web Zephyr a accepté de répondre à nos questions au sujet de son utilisation de Google analytics.

Commentçamarche : Bonjour Nicolas Mouginot, parlez-nous un peu de votre société, Zephyr.

Nicolas Mouginot : Zephyr est une agence web située en Vendée, précisément à Olonne-sur-mer. Elle a été créée en 1996 mais est devenue une véritable entité en 2007. C'est une société qui compte actuellement 20 salariés dans 3 pôles différents : la création de sites, le webmarketing et la gestion immobilière. Ce dernier pôle est important puisque grâce au caractère touristique de notre région, il représente 60% de notre chiffre d'affaires. Depuis la création de Zephyr, nous avons créé 500 sites.

CCM : Depuis quand utilisez-vous Google analytics ?

N. Mouginot : Depuis le début finalement. Nous avons simplement renforcé son utilisation depuis deux ans parce que l'évolution de cette solution nous est de plus en plus utile. A la base, nous n'avions accès qu'à de simples statistiques. Aujourd'hui, c'est une analyse beaucoup plus complète à laquelle nous avons accès.

CCM : Pourquoi avez-vous choisi cette solution ?

N. Mouginot : Parce que c'est une solution gratuite et surtout très performante. Elle est également facile à mettre en place et très ergonomique : elle correspond donc parfaitement au profil de nos clients et au trafic de leurs sites internet. Enfin, elle propose des fonctionnalités fondamentales.

CCM : Quelles sont justement ces fonctionnalités qui vous sont utiles au sein de Zephyr ?

N. Mouginot : Il y en a trois principales pour notre métier. D'abord, ce que l'on appelle un entonnoir multicanal qui nous permet de connaître le parcours d'une personne, savoir s'il est venu sur le site par le biais d'une publicité, d'un moteur de recherche, etc. Ensuite, il y a le suivi de transaction qui permet de savoir par exemple quel mot-clé est associé à quelle vente et ainsi mettre en évidence la pertinence de certains. Enfin, il y a le rapport personnalisé qui nous permet de créer notre propre tableau avec les données de notre choix. Ce qui facilite grandement la navigation sur Google analytics.

CCM : Que rajouteriez-vous à Google analytics ? Autrement dit, quels défauts avez-vous pu remarquer au cours de votre utilisation ?

N. Mouginot : Effectivement, il y a certaines choses que l'on ne peut pas encore faire mais je suppose que la prochaine version va remédier à ça. Je fais référence entre autres à l'impossibilité d'exporter les résultats en PDF et certains bugs d'affichages selon les navigateurs.

CCM : Combien de vos clients utilisent Google analytics ?


N. Mouginot : Sur les 500 sites que nous avons créés, il doit y en avoir 60 mais à mon sens, il y a deux explications à ça. La plupart de nos clients travaillent dans l'immobilier et savent que leurs statistiques sont bonnes. Ils ne trouvent donc pas vraiment d'utilité à regarder régulièrement leurs résultats sur Google analytics. Et ensuite, certains de nos clients sont un peu plus âgés et moins sensibles à Internet et ses outils.

CCM : Avez-vous quelque chose à ajouter ?

N. Mouginot : Oui, que personnellement, je suis ravie de travailler avec Google analytics. Ce n'est pas qu'un outil de constat, c'est également un outil de reporting qui nous permet de trouver des solutions à d'éventuels problèmes. Et puis, il nous permet de justifier nos actions auprès de nos clients.

En un clin d'oeil

Google analytics

  • Racheté par Google en 2005
  • Service d'analyses de trafic de sites web
  • Solutions alternatives : Xiti et Piwik

Zephyr



Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire