"Utiliser la dictée numérique, c'est bénéficier d'un outil pratique, ergonomique et confortable"

CommentCaMarche le jeudi 4 août 2011 à 09:20:47


La technologie du numérique adaptée au domaine de la dictée offre, aujourd'hui, des outils et des applications indispensables à certaines professions. Mobilité, flexibilité, les performances de la solution SpeechExec permettent un gain de temps et un véritable confort de travail à ceux qui l'utilisent. Pour l'enregistrement, c'est le format DSS qui est utilisé offrant un rapport de compression élevé avec une perte de qualité minimale et qui parallèlement permet de stocker des informations supplémentaires dans l'en-tête du fichier. Pour nous en parler et nous faire son retour d'expérience, Philippe Gros, Avocat du Cabinet Cefides.


CCM - De quoi est composé le système de dictée Philips que vous utilisez ?

Philippe Gros - Aujourd'hui, après avoir expérimenté le système d'enregistrement numérique de bureau relié par câble à mon pc, j'utilise la solution de dictée composée du Pocket mémo (sorte de petit dictaphone numérique sans fil), les secrétaires quant à elles utilisent les écouteurs, la pédale ergonomique et gèrent mes textes dictés grâce au logiciel de transcription SpeechExec pour une gestion facile des données.

CCM - Pourquoi avoir choisi ce système de dictée numérique ?

PG - Quand on est avocat, on a très souvent besoin de dicter des comptes-rendus, des actes, des courriers à nos clients, etc. Je dicte donc mes courriers et la secrétaire les récupère et les retranscrit.
Il y a quelques années, on fonctionnait avec des bandes. Mais comme tout matériel analogique, elles cassaient, s'usaient... Aujourd'hui, avec le système numérique, nous n'avons plus de problème de ce genre. Et surtout, cela nous permet une très grande flexibilité dans notre dictée. Par exemple, quand je me rends compte que j'ai oublié un élément important, autrefois, avec un enregistrement analogique, si j'avais rajouté du texte, cela aurait écrasé ce qu'il y avait d'enregistré, aujourd'hui, je rajoute du texte et j'en enlève en quelques secondes.

CCM - Pourquoi avoir privilégié cette marque plutôt qu'une autre ?

PG - En fait, je crois que peu de marques sont aussi spécialisées que Philips dans la dictée numérique. Lors d'un salon professionnel, nous avons pu assister à une démonstration et cela nous a conquis. Nous avons donc privilégié une marque reconnue bien implantée dans la maîtrise de ce marché. Parce que l'innovation constante et la fiabilité de Philips a placé ses systèmes au premier plan de l'industrie du traitement de la parole. Il est aussi important de privilégier du matériel évolutif qui ne nécessite pas de changer l'ensemble du parc informatique à chaque innovation.

CCM - La prise en main s'est elle faite rapidement ?

PG - Oui, nous n'avons pas eu de formation spécifique, l'ensemble des secrétaires et des collaborateurs concernés ont mis à peine 10 minutes pour comprendre le fonctionnement. C'est assez intuitif donc maniable, très rapidement.

CCM - Concrètement comment se passe l'utilisation quotidienne de ce matériel ?

PG - Je prends mon « dictaphone », j'enregistre mon texte et une fois l'opération terminée, je pose le pocket Mémo, sur sa base reliée par câble usb au pc. Une fois branché, l'enregistreur télécharge automatiquement les fichiers audio sur l'ordinateur. C'est très facile et très rapide. Ensuite, la secrétaire concernée reçoit des instructions liées au document comme par exemple, le paramètre de priorité du traitement qui indique l'urgence ou pas de la retranscription de l'enregistrement. La personne qui rédige a entre les mains un outil pratique, ergonomique et très facile d'utilisation. Certains de mes collègues ont adopté l'extension avec reconnaissance vocale Dragon Professional -de Nuance Communications -auquel je ne vais pas tarder à adhérer. Car en plus de la dictée, la secrétaire voit également apparaître le texte rédigé. Son rôle est donc de donner du sens au texte qui s'affiche et l'outil s'enrichit ainsi à chaque correction pour devenir chaque fois un peu plus performant.

CCM - A votre avis, quelles sont les activités, les postes ou les entreprises qui pourraient se servir de cette solution de dictée ?

PG - Bien entendu, je pense au domaine médical, aux radiologues, mais je pense aussi que cela doit être très utile à un conducteur de travaux ou un architecte qui fait régulièrement des rapports ou comptes-rendus ou encore à des experts judiciaires ou experts en assurance.

CCM - Quelles peuvent-être à votre avis les limites de ce genre de solution ?

PG - Je me demande si les jeunes ont besoin de ce genre d'outils car contrairement à notre génération, l'écriture sur un clavier est devenue une habitude. Ils prennent leurs cours en pianotant et donc ils tapent bien plus vite que nous. Ensuite, je pensais aux journalistes en imaginant que ça pouvait leur être utile, mais finalement, non ! Car avec la dictée, on écrit comme on parle, c'est un style différent, il convient de bien relire avec attention les textes tapés.
Enfin, certaines personnes ne souhaitent pas se priver de l'écriture car le fait de taper permet au rédacteur d'aller moins vite et donc de clarifier ses idées.

En un clin d'oeil

CEFIDES


Cabinet d'avocats
5 associés, 17 personnes
Droit des sociétés, droit des contrats et contentieux des affaires, droit social et de la sécurité sociale.
Installé à Lyon
Cefides.com

SpeechExec de Philips


Solution SpeechExec Enterprise : logiciel de dictée puissant basé sur une expérience de plus de 50 ans dans le traitement professionnel de la parole .

La division Philips Speech Processing a son siège et son centre de production établis à Vienne, en Autriche,

Le site de la dictée numérique

Royal Philips Electronics of the Netherlands :

Siège social aux Pays-Bas
Emploie plus de 119 000 personnes dans plus de 60 pays.
25,4 milliards d'euros de vente en 2010,

Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire