Malwarebytes' anti-malware : un logiciel de sécurité pour aider votre anti-virus

Yves.Drothier - lundi 11 juillet 2011 - 14:36

Malwarebytes' anti-malware : un logiciel de sécurité pour aider votre anti-virus

Il existe déjà bon nombre d'outils pour protéger son poste de travail : antivirus, pare-feu, bloqueurs d'URL... Malwarebytes' anti-malware rejoint quant à lui la catégorie des outils de désinfection et de protection contre les logiciels espions, les arnaques de type phishing et les liens Web dangereux. Le terme malware définit en effet un logiciel risqué mais dont le comportement n'est pas forcément offensif (il ne nuit pas nécessairement à l'ordinateur infecté).

Dans sa catégorie, Malwarebytes' anti-malware fait face à des outils comme Spybot, Ad-Aware, Glary Utilities, CureIT et l'outil de suppression des logiciels malveillants de Microsoft. Il fonctionne sur un modèle économique mixte : une version gratuite qui se limite à effacer les logiciels dangereux, et une version payante qui fait également de la protection préventive.

Ses principales fonctions


Très simple à installer, le logiciel vous demande juste après l'installation si vous voulez passer sur la version pro (en essai gratuit pendant 14 jours) ou si vous voulez rester sur la version gratuite non limitée dans le temps. A l'ouverture, on peut lancer une analyse des logiciels malveillants via l'onglet recherche. Le logiciel nous propose d'abord de mettre à jour sa base de données. On s'aperçoit alors qu'on est loin de l'étendue de la base d'un antivirus payant, puisque celle de Malwarebytes' anti-malware ne compte que 327 143 signatures (5,5 millions de signatures sur la base de Kaspersky).

Ce n'est pas gênant en soi, car l'outil se veut complémentaire à un antivirus ou à une suite de sécurité sur Internet. Pour analyser son ordinateur, on retrouve la traditionnelle analyse rapide, l'examen complet (plus lent), et l'examen éclair (uniquement valable pour la version pro).

Lorsque vous avez fini une analyse de votre poste de travail, un rapport est disponible dans l'onglet Rapports / Logs. Un double clic permet de voir le détail : processus, dossiers, clés de registre et fichiers infectés. On peut enfin se rendre dans l'onglet Quarantaine pour effacer définitivement les logiciels dangereux qui ont été repérés.


C'est aussi dans l'onglet Quarantaine que l'on peut restaurer des programmes jugés dangereux par le logiciel, mais qui ne le sont pas. D'ailleurs si un élément est régulièrement signalé alors qu'il ne pose pas de problèmes particuliers, vous pouvez l'inclure dans la liste des exclusions en utilisant l'onglet Exclusions. Vous pouvez aussi peaufiner les réglages de l'analyse en sélectionnant certaines options dans le menu Paramètres.

Dernière fonction notable de la version gratuite, le logiciel dispose d'une fonction baptisée File Assassin qui sert à effacer les fichiers verrouillés. Cela peut éviter à des fichiers dangereux de s'incruster sur votre poste en se déclarant comme des fichiers sensibles et donc théoriquement impossibles à supprimer.

Les fonctions avancées de la version pro


Avec la version professionnelle, outre la protection active en temps réel, qui est sans doute la fonction la plus intéressante, Malwarebytes' anti-malware vous donne accès à une fonction de planification des mises à jour et des analyses périodiques du poste de travail. On peut aussi désormais lancer un examen éclair pour analyser rapidement les éléments essentiels de son ordinateur.

En mode protection active, Malwarebytes' anti-malware va bloquer l'exécution de fichiers si un programme possède un comportement à risque. Il va aussi bloquer les sites web réputés nuisibles et les processus système qui ont ce type de comportements. Un message d'alerte apparaît alors et vous indique le blocage effectué par Malwarebytes' anti-malware.


A noter que le logiciel est rapide, et plutôt léger. On peut tout à fait continuer à travailler pendant l'analyse de sécurité quotidienne. Il est donc à recommander si vous n'arrivez pas à vous débarrasser de programmes avec d'autres logiciels de sécurité (Glary Utilities, Spybot S&D, Ad-Aware).

Si vous êtes à la recherche d'un logiciel gratuit, on aura sans doute plus intérêt à utiliser Spybot pour se protéger des malwares car l'édition gratuite intègre un moteur d'analyse des menaces en temps réel (module qui est payant chez Malwarebytes' antimalware). D'autre part, Spybot revendique une base de données référençant 2,3 millions de menaces différentes, près de 10 fois plus donc que Malwarebytes'. Cela peut jouer en revanche sur la vitesse d'analyse du logiciel et ses performances.