Télétravail : les entreprises obligées de se mettre au pas ?

CommentCaMarche - lundi 14 mars 2011 - 11:44

Télétravail : les entreprises obligées de se mettre au pas ?

Si les entreprises françaises sont de plus en plus portées vers des outils collaboratifs et les équipements mobiles, elles ne sont pas encore prêtes à généraliser le télétravail. C'est le principal enseignement qui ressort d'une étude réalisée par Bouygues Telecom et IDC, qui souligne pourtant que la frontière entre le travail dans l'entreprise et à la maison est de plus en plus mince. Les « Gen Y » seraient les principaux artisans de cette évolution.

L'étude réalisée par Bouygues Telecom et IDC fin 2010 auprès de responsables et salariés de 240 entreprises françaises a permis de révéler le fossé entre le niveau d'équipement des entreprises et sa faible utilisation dans des dispositifs de télétravail.

Aussi bien en termes d'outils collaboratifs que d'outils mobiles, la modernité aurait fait son chemin dans les entreprises françaises : 84% des entreprises disposeraient (ou disposeront à court terme) d'un intranet-extranet, tandis que 81% d'entre elles auraient mis (ou mettront à court terme) un VPN offrant à leurs collaborateurs un accès distant au système d'information. Enfin 76% d'entre elles disposeraient d'un webmail.

L'audioconférence et les outils de partages de documents auraient également la faveur d'une majorité d'entreprise (56 et 57%), d'autres outils (messagerie instantanée, visioconférence) étant relativement bien implantés (50%). Par ailleurs, 33% des entreprises françaises ont « déjà mis en place des organisations virtuelles ».

La situation paradoxale du télétravail
La confiance placée dans ces outils de travail collaboratif se reflète chez les dirigeants d'entreprises: ils sont plus de 80% à identifier « de vrais gains apportés par les outils de travail collaboratifs » et s'équipent de plus en plus dans ce sens.

Ces chiffres flatteurs sont-ils « solubles » dans le contexte du télétravail ? Non, si l'on en croit l'étude : seulement 7% des directions générales encouragent ce dispositif. Actuellement, le télétravail ne serait « officiellement » pratiqué que par 24 % des entreprises interrogées et ne concernerait que 10% des effectifs pour les 4/5e d'entre elle.

Pourtant, une majorité des salariés (60%) pratiquerait déjà le télétravail de manière officieuse, et 42% accéderaient aux outils de l'entreprise depuis leurs propres équipements. La frontière entre le travail dans l'entreprise et le travail à la maison serait de fait de plus en plus ténue, et cette tendance serait renforcée par l'arrivée de la Génération Y dans les entreprises, qui exigerait une organisation du travail plus souple, selon les conclusions de l'étude.

En savoir plus
L'observatoire de l'informatique et des télécoms au service de nouvelles organisations de travail


Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis