Menu

Bing "like" Facebook et ajoute la recommandation sociale à son moteur

CommentCaMarche - jeudi 16 décembre 2010 - 11:25

Bing

A l'occasion du Bing Search Summit à San Francisco, Microsoft a annoncé une série de mises à jour importantes pour son moteur de recherche. Parmi elles, l'intégration officielle de la fonctionnalité "Like" aux résultats générés sur Bing, déjà opérationnelle depuis quelques semaines aux Etats-Unis. Cette fonctionnalité permet aux utilisateurs de voir quels résultats associés à leurs requêtes ont été recommandés par leurs amis sur Facebook. Une évolution qui est le fruit d'un partenariat scellé avec Facebook un peu plus tôt cette année, et qui s'inscrit dans la stratégie de différenciation de Bing avec Google. Ce module social ajouté aux résultats sur Bing n'est pas sans répercussion pour les marques et les petits commerces, à l'heure où les fans sur Facebook pèsent de plus en plus sur les décisions d'achat de leurs pairs. Le bouton "Like" se voit donc renforcé dans sa position de « pivot » de la recommandation sociale... Alors que Bing grignote mois après mois des parts de marché sur Google.

L'aboutissement du partenariat Bing-Facebook ?
Un peu plus tôt cette année, Facebook et Bing avait annoncé leur rapprochement, avec un double-objectif : personnaliser l'expérience utilisateur sur la recherche en ligne, et renforcer la place de Facebook en tant qu'acteur majeur de la recommandation sociale.... Tout en damant le pion à Google, à la traîne de ce côté là. L'intégration des liens "Likés" aux résultats de recherche de Bing est effective depuis quelques semaines déjà, mais son officialisation hier lors de la Bing Search Summit marque une évolution symbolique dans le domaine de la recherche en ligne. Désormais, les utilisateurs connectés à leur compte Facebook qui effectuent des recherches via Bing pourront voir -sur certaines de leurs requêtes- les résultats et liens "likés" par les membres de leur réseau. Un atout supplémentaire pour Bing donc, qui s'appuie sur le vivier d'utilisateurs de Facebook pour ajouter une composante sociale significative à son algorithme de recherche. Une fonctionnalité qui n'est pas anodine, compte tenu de l'alliance Yahoo ! - Microsoft qui permettra sans doute de voir cette fonctionnalité portée sur le recherches effectuées via Yahoo !



Les "likers" : une valeur ajoutée au référencement des sites web
L'intégration de la fonctionnalité "Like" n'est pas sans conséquence pour les entreprises qui s'appuient sur la communauté Facebook pour gagner en visibilité : en ajoutant le bouton Like sur leur site web ou en créant des communautés autour de leur Fan Page. Au bon référencement naturel de leur site web sur Bing s'ajoute donc l'importance d'être "liké" le plus possible, pour ajouter une couche de visibilité et de crédibilité supplémentaire aux résultats générés sur une recherche traditionnelle par mots-clés. Une caractéristique qui concerne en premier lieu les marques et les commerces de proximité, les utilisateurs étant friands des avis de leurs pairs pour choisir produits et services : hôtels, restaurants, choix d'un film, d'un produit hi-tech, etc.

Le bouton "Like" : de la recommandation sociale à la décision d'achat
Déjà standardisé sur la plupart des sites web des marques, le bouton Like asseoit donc un peu plus son importance... En particulier à l'heure ou le lien entre recommandation sociale et décision d'achat est souligné par plusieurs études. Comme celle de Médiamétrie cette année, qui indique que la moitié des utilisateurs des réseaux sociaux lisent l'avis des internautes pour préparer leur achat. Des conclusions qui rejoignent celles d'une étude menée aux États-Unis par le fournisseur de solutions de marketing web Power Review : selon celle-ci, 55% des e-consommateurs interrogés déclarent que les avis publiés par leurs amis sur Facebook influencent prioritairement leur décision d'achat.

Il faudra quand même attendre un peu avant que les liens likés sur Bing aient une influence significative sur les comportement des e-consommateurs : la fonctionnalité étant encore récente, la proportion de liens recommandés encore faible, les parts de marché de Bing toujours modestes... Et la recommandation sociale en constante évolution.

En savoir plus
La recommandation sociale, nouveau défi pour les entreprises
L'étude de Médiamétrie
Les e-consommateurs et les entrepises sous l'emprise des réseaux sociaux ?

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de 2OOO